Quarante choristes pour accompagner l’OPGL

Ce sont quatre concerts d’envergure, à l’image de son projet européen, que l’Orchestre Philharmonique de Lorraine Gaumaise (OPLG) propose en ce week-end de fin février mais aussi en mars.

Jean-Paul Dauvent
Quarante choristes pour accompagner l’OPGL
L’orchestre Philharmonique de Lorraine Gaumaise. ©ÉdA

C’est en 2010 que naît l’idée de rassembler des musiciens amateurs et professionnels de la zone transfrontalière du Sud-Luxembourg Belge et du Nord de la Lorraine Française. Le projet est monté par le Lions club Laclaireau Comté de Chiny pour arracher des fonds européens dans un dossier Interreg. Depuis, la subsidiation est terminée mais le service-club continue à assurer la gestion financière de ce rassemblement éphémère de passionnés de la musique. Sa belle progression assure chaque année plusieurs concerts. Des milliers de spectateurs tant en Belgique qu’en France ont suivi les prestations dirigées par Yannick Erel. Le chef historique est passé par Metz, Dijon et la Hochschulle de Sarrebruck avant de diriger un orchestre à Rehlingen (Allemagne) et de toujours assurer parallèlement des cours d’éducation musicale à Luxembourg.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.