Braine a une arme pour réaliser un exploit en EuroCup: « Notre collectif »

Les Brainoises reçoivent, ce mercredi (19 h 30), le club turc d’Ormanspor. Sur papier, elles ne sont pas favorites. Sur le terrain, tous les espoirs sont permis. " J’ai envie d’y croire ", lance le coach.

Christelle Warnotte
 Révélation lors de la phase de groupe, l’ailière hongroise Reka Lelik est devenue l’atout numéro un du groupe brainois.
Révélation lors de la phase de groupe, l’ailière hongroise Reka Lelik est devenue l’atout numéro un du groupe brainois. ©Jérôme Houet

La trêve fut de courte durée pour les Brainoises qui vont jouer leur avenir européen ce mercredi soir (la rencontre a été avancée à 19 h 30) face au club turc d’Ormanspor, basé dans la ville d’Ankara. Certes, il y aura un match retour mercredi prochain en Turquie, mais une défaite de plus de 10 points à domicile compromettrait déjà grandement les chances brainoises de rejoindre le stade des huitièmes de finale.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...