Plus de 34 000 visiteurs au Ramdam

Qui d’autre que Fantine pour souffler les dix bougies du Ramdam? -

Record battu pour l’édition 2020 du Ramdam festival dont le nombre de visiteurs a augmenté de 15% par rapport à l’an dernier.

À l’heure où le parrain d’honneur de la dixième édition du festival du film qui dérange, le réalisateur Costa Gavras, donnait sa leçon de cinéma, un premier bilan de la dixième édition tombait. Avec un constat encourageant puisque l’on observe, par rapport à 2019, une progression de plus de 10% du nombre d’entrées (soit 34 000 contre 29 500).

«Nous la devons en grande partie à l’organisation des séances matinales qui ont rencontré beaucoup de succès», estime le commissaire-général du festival Éric Derwael.

Et c’est à ce public que revient le privilège de voter pour désigner les productions les plus dérangeantes dans chaque catégorie.

Le palmarès du public

Le public a donc plébiscité les productions suivantes, selon les différentes catégories:

Meilleure fiction:Antigone

Fiction la plus dérangeante:Watch list

Meilleur documentaire:Woman

Documentaire le plus dérangent: The Cave

Meilleur Ramdam international:Roubaix une lumière

Ramdam international le plus dérangeant: Adults in the room

Meilleur Ramdam belge:Lola vers la mer

Ramdam belge le plus dérangeant:Nuestras madres

Meilleur court-métrage kids 4-8 ans:Le tigre et son maître

Meilleur court-métrage kids 8-12 ans:La foire agricole

Meilleur court-métrage belge:C’est lethee

Court-métrage le plus dérangeant belge: Détour

Meilleur court-métrage international: Nesta football club

Court-métrage le plus dérangeant: Detainment

++ Découvrez le palmarès du jury de la presse et de la critique en cliquant ici ++