JEUX VIDÉO

6 raisons de fuir la nouvelle Nintendo Switch Lite

6 raisons de fuir la nouvelle Nintendo Switch Lite

Nintendo euthanasie discrètement la famille 3DS pour lancer en septembre une Switch exclusivement portable. Nintendo

L’édition exclusivement portable de la Switch est très loin d’être parfaite. Les failles sont nombreuses.

Nintendo distribuera le 20 septembre 2019 la Switch Lite, l’édition exclusivement nomade de la Switch de mars 2017.

Prix de cette console portable: 219,99€, contre 329,99€ pour la Switch classique. 110€ de différence, le gain est appréciable, le fossé généreux.

Entre sacrifices techniques et manœuvres stratégiques, le père de Mario entend surtout vous pousser à posséder deux Switch, l’hybride (fixe et nomade) et la Lite.

6 raisons de fuir la nouvelle Nintendo Switch Lite
Nintendo ne cache pas ses intentions sur son site: vous faire acheter une Switch Lite en complément de la Switch classique. Capture d’écran

Faut-il craquer pour la Switch Lite? Nous en doutons sérieusement. Voici 6 raisons de fuir cette nouvelle machine.

1. La compatibilité

Par défaut, la Switch Lite accepte en première intention les jeux Switch «compatibles avec le mode portable».

Dans l’absolu, la nouvelle console portable s’adapte à toutes les cartouches Switch, à condition de connecter en Bluetooth (sans fil) une paire de manettes Joy-Con.

Les Joy-Con apportent les vibrations HD et la caméra infrarouge à détecteur de mouvements qui font défaut à la Switch Lite. Prix d’une paire de Joy-Con: 64,99€.

Si les possesseurs d’une Switch classique peuvent utiliser les Joy-Con livrés avec la console originale, il reste nécessaire d’investir dans un support de recharge. Prix: 34,99€.

6 raisons de fuir la nouvelle Nintendo Switch Lite
Ce support accueille les deux manettes Joy-Con et assure leur charge. Internet

Parmi les jeux qui exigeront les Joy-Con, pointons: Super Mario Party, 1-2 Switch, Just Dance, Fitness Boxing.

2. Le capteur de luminosité

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour l’autonomie ça veut dire beaucoup. De la Switch à la Switch Lite, le capteur de luminosité passe à la trappe.

Les informations interceptées par ce capteur permettent d’adapter automatiquement la luminosité de l’affichage.

En pleine lumière, l’appareil va ainsi réduire sensiblement la luminosité. Tout profit pour la batterie, très sollicitée par l’écran.

3. L’autonomie

Par vocation, une console portable se doit de tabler sur l’autonomie, l’indépendance énergétique. Hélas, les performances de la Switch et de la Switch Lite sont très, trop similaires dans ce secteur.

«L’autonomie de la batterie peut être de plus de six heures, mais elle dépendra du logiciel utilisé et des conditions d’utilisation», annonce Nintendo pour les deux plates-formes.

Spécifiquement sur The Legend of Zelda Breath of the Wild, «il est possible de jouer environ trois heures» sur Switch sur «une seule charge», contre «environ quatre heures» sur Switch Lite.

6 raisons de fuir la nouvelle Nintendo Switch Lite
La Switch Lite vous autorisera à jouer quatre heures consécutivement au dernier Zelda. Internet

Cerise sur le gâteau de l’inconfort, le temps de charge est «d’environ trois heures», à condition de ne pas toucher à la console, de la laisser végéter en mode veille.

4. La batterie

À l’image d’un smartphone moderne, la Switch Lite est construite d’un seul bloc, articulée autour d’une carcasse en plastique vierge de la moindre trappe.

La batterie n’est pas aisément accessible, comme elle pouvait l’être sur les téléphones de jadis, comme elle l’est sur une caméra GoPro par exemple.

Il sera donc impossible :

- D’investir dans des batteries supplémentaires.

- De remplacer soi-même la batterie en cas de défaillance.

6 raisons de fuir la nouvelle Nintendo Switch Lite
Aucune trappe ne permet d’accéder facilement à la batterie de la Switch. Internet

«Si la batterie a besoin d’être remplacée, vous pouvez prendre contact avec notre service consommateurs pour demander son remplacement, moyennant paiement», précise Nintendo.

5. Les accessoires

En marge des éventuels Joy-Con et de leur support de charge (voir point 1.), la Switch Lite pousse insidieusement à investir rapidement, voire immédiatement, dans des accessoires.

En ligne de mire: la housse et la protection d’écran, quasi indispensables pour une console nomade, censée être transportée, malmenée.

«Une pochette de transport et une protection d’écran destinées à la Nintendo Switch Lite seront également disponibles», prévient déjà Nintendo.

6 raisons de fuir la nouvelle Nintendo Switch Lite
Nintendo vous proposera d’investir directement dans un ensemble mariant la housse et la protection d’écran. Internet

Prix du Nintendo Switch Lite Carrying Case & Screen Protector: 19,99€.

Une batterie USB d’appoint pourra également se révéler très utile.

6. L’addition réaliste

Imaginons que vous ne possédez pas encore de Switch et que vous souhaitez profiter de la Switch Lite dans les meilleures conditions.

L’addition est potentiellement salée:

- Nintendo Switch Lite 219,99€.

- House et protection d’écran 19,99€.

- Une cartouche de jeu 59,99€.

Le total grimpe déjà à 299,97€

La douloureuse empire si on y greffe:

- Paire de Joy-Con 64,99€.

- Support de recharge 34,99€.

Soit 399,95€.