PRESSE

La rédaction de L'Avenir en arrêt de travail, pas de journal ce vendredi

La rédaction de L'Avenir en arrêt de travail, pas de journal ce vendredi

Le 23 octobre, la direction annonçait son intention de supprimer 60 équivalents temps plein. Un chiffre revu à 45 ETP pour lesquels la liste doit être arrêtée dans les prochaines heures. EdA

Après avoir voté en faveur de la grève, la rédaction de notre journal et de notre site web observe des arrêts de travail ce jeudi.

Réuni en assemblée générale mardi, le personnel de la rédaction des Éditions de l'Avenir a massivement voté pour une grève. Les journalistes déplorent ainsi le refus de la direction d'appliquer la convention de travail des journalistes, dans le cadre du plan de restructuration qui touche le média. Ils voient dans ce refus une volonté de "couper des têtes", alors que circulent des rumeurs de "liste noire", malgré le démenti de l'actionnaire, Nethys.

+ LIRE AUSSI | Liste noire à L’Avenir: «Scandaleux, intolérable, inadmissible, inenvisageable» 

La perspective de licenciements secs se précise. Ce jeudi 14 février 2019 est la date limite pour acter les départs volontaires. Alors que le quota est atteint dans les autres départements, ce n'est pas le cas à la rédaction, où 31,74 équivalents temps plein (ETP) sur 156 doivent être supprimés.

Pour rappel, l'accord intervenu le 5 décembre ramenait de 60 à 45 le nombre d'ETP qui allait passer à la trappe, sur un total de 250 au sein de notre entreprise qui édite 9 éditions (Luxembourg, Verviers, Huy-Waremme, Brabant wallon, Namur, Basse-Sambre, Sambre-et-Meuse, Le Courrier de l'Escaut, Le Courrier) et notre site web www.lavenir.net.

Soutenus par l'Association des Journalistes Professionnels (AJP), les journalistes des Éditions de l'Avenir observent ce jeudi des arrêts de travail tout en menant diverses actions.

+ LIRE AUSSI | La rédaction de L'Avenir interpelle les politiques au Salon des mandataires

+ MISE À JOUR 15H30 | L'Association des Journalistes Professionnels (AJP) et la Société des Rédacteurs (SDR) de L'Avenir espèrent "que la direction reviendra vers nous pour débloquer la situation". En attendant, les deux organisations représentant la rédaction annoncent que L'Avenir ne sera pas publié ce vendredi.

+ MISE À JOUR 15/02 6H45 | La direction a fait une nouvelle proposition, la rédaction est dans l'expectative