FOOTBALL

Servais: «Le timing de la réforme fait mal»

 Christian Servais, un coach déçu.
Christian Servais, un coach déçu.-ÉdA

C’est l’homme à tout faire (ou presque) à Grez. Et, pour sûr, Christian Servais, le T1, a tout fait pour que son équipe reste en P1.

Sans succès puisque son équipe n’a jamais su quitter le bas du tableau de toute la saison pour finalement être relégué avant même la dernière journée avec 22 petits points. L’homme, déçu, tente de rester ...