BRUXELLES

Un conducteur Djump porte plainte contre X après une altercation avec six taximen

Un conducteur Djump porte plainte contre X après une altercation avec six taximen

Six taximen ont menacé un conducteur Djump. Belga

Un conducteur de la plate-forme bruxelloise de covoiturage Djump a été pris à partie durant la nuit de jeudi par six taximen près de la place Poelaert, à Bruxelles, a dénoncé vendredi la société de trajets partagés.

«Les individus ont encerclé le véhicule du conducteur Djump et lui ont ensuite violemment arraché son téléphone. Des menaces ont été proférées à l’encontre du conducteur, dont le véhicule a été vandalisé », précise un communiqué.

Le conducteur a porté plainte contre X auprès de la police, a indiqué Tanguy Goretti, CEO de Djump, contacté par l’agence Belga.

Une équipe de police stationnée sur la place Poelaert a été témoin de la scène, selon Djump. Le conducteur était cependant dans l’incapacité d’identifier formellement les auteurs des faits. Il a déposé une plainte contre X.

La porte-parole de la zone de police Bruxelles Capitale Ixelles, Ilse Van de Keere, a confirmé qu’une intervention avait bien eu lieu vers 03h00 du matin.

La société de covoiturage déplore «de tels actes de violence et d’intimidation envers les membres de la communauté Djump ».

M. Goretti souligne que ce n’est pas la première fois que les conducteurs de la plate-forme sont la cible de menaces: «Certains avaient déjà été victimes d’insultes et de menaces de la part des conducteurs de taxis, mais encore aucun n’avait fait l’objet de violence physique. »

«Nous n’avons pas la possibilité d’équiper tous les véhicules des conducteurs de caméras. Nous ne pouvons que les accompagner un maximum dans ce genre de procédures », conclut le CEO de Djump.