En Tanzanie, des pesticides qui suscitent bien des questions

Certains pesticides interdits en Europe continuent d’être produits pour être exportés et utilisés en Afrique.

Mathieu Golinvaux
Tanz
©Mathieu Golinvaux

L’an dernier, le gouvernement français a approuvé l’exportation de plus de 7 400 tonnes de pesticides dont l’utilisation a été interdite dans les exploitations agricoles de l’Union européenne, rappelait en novembre dernier Unearth, une entité de Greenpeace. Toujours selon la même source, la France, mais la Belgique également et neuf autres pays européens produiraient pour l’exportation des substances pourtant jugées nuisibles pour l’environnement et la santé humaine. « Dans n’importe quel village, même le plus isolé au milieu de la Tanzanie, il y a toujours une boutique qui vend des pesticides ou des produits chimiques dont on ne sait pas vraiment d’où ils proviennent et dont la plupart des gens ici ne savent pas comment se servir », raconte Thomas Kuyper, qui collabore pour Îles de Paix.

Les plus consultés depuis 24h

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...