Morbius, En Corps, After Yang, Aya, etc.: les 9 sorties cinéma de ce mercredi 30 mars

Une fracture de la malléole, des chauves-souris, un robot et une bonne fièvre: il y a tout cela, et bien plus encore, dans les sorties cinéma de ce mercredi 30 mars. Les critiques de L’Avenir vous disent quoi en penser. Vous n’êtes pas obligés de les croire. Juste de les lire.

Michaël Degré, Élise Lenaerts, Elli Mastorou & Constant Carbonnelle
Morbius, En Corps, After Yang, Aya, etc.: les 9 sorties cinéma de ce mercredi 30 mars
Neuf films sont au menu de ce mercredi 30 mars 2022.

1Morbius

Ce que ça raconte

Enfant chétif et malade, devenu grand scientifique, Michael Morbius croit avoir conçu le remède qui va le guérir, lui et son ami de toujours. Mais quand il s’injecte le sérum, il est pris d’une irrésistible envie de consommer… du sang humain.

Ce qu’on en pense

Morbius, anti-héros né en 1971 dans la galaxie des comics books Marvel, s’offre une première adaptation plutôt décevante, construit autour de ressorts déjà vus mille fois.

La critique complète

2En corps

Ce que ça raconte

Une grave blessure interrompt brutalement la carrière d’Élise, jusqu’alors danseuse classique. Elle va alors se tourner vers la danse contemporaine.

Ce qu’on en pense

La trajectoire de l’héroïne du nouveau Klapisch est lumineuse. Son film aussi.

La critique complète

3After Yang

Ce que ça raconte

Lorsque Yang, le robot "grand frère" de sa fille tombe en panne, Jake se remue corps et âme pour le réparer.

Ce qu’on en pense

Un film de science-fiction introspectif, qui prend un chouïa trop son temps pour nous parler des liens familiaux et de l’essence humaine.

La critique complète

4La traversée

Ce que ça raconte

L’histoire de Kyona et Adriel, frère et sœur, fuyant leur village corrompu et pillé, dans l’espoir de rejoindre un endroit plus clément. Mais leur exil sera parsemé d’embûches…

Ce qu’on en pense

Un film d’animation en peinture animée qui nous offre un conte universel bouleversant, d’une grande force et d’une pertinence incontestable.

La critique complète

5Aya

Ce que ça raconte

La jeune Aya grandit sur la presqu’île de Lahou, en côte d’Ivoire, dont l’avenir est menacé par la montée des eaux. Mais tandis que sa mère s’inquiète, Aya n’en démord pas: elle ne partira pas.

Ce qu’on en pense

Le réalisateur Simon Coulibaly Gillard signe un premier long entre réel et fiction, fort d’une mise en scène sensorielle où l’intime se mêle à l’universel.

La critique complète

6Petrov’s Flu

Ce que ça raconte

Bonne question. Une chose est sûre: Petrov a la fièvre, et ça le fait délirer.

Ce qu’on en pense

Régulièrement persécuté par un gouvernement qu'il aime critiquer, le Russe Kirill Serebrenikov (Leto) revient en force avec ce cauchemar fiévreux et hallucinatoire, aussi incompréhensible que maîtrisé.

La critique complète

7La panthère des neiges

Ce que ça raconte

Au cœur des montagnes tibétaines, l’écrivain globe-trotteur Sylvain Tesson et le photographe animalier Vincent Munier tentent d’apercevoir la discrète panthère des neiges.

Ce qu’on en pense

Observer deux hommes à l’affût pendant une heure et demie peut paraître soporifique. Mais les images grandioses et les conversations profondes donnent une autre dimension à cette réflexion sur la. place de l’homme au sein de la nature.

La critique complète

8Les mots de la fin

Ce que ça raconte

CHU de Liège. Dans le bureau du professeur Damas se succèdent des patients condamnés et venus convenir, avec lui (et parfois leurs proches), de la manière dont ils aimeraient mourir.

Ce qu’on en pense

Que nous reste-t-il quand on sait que la vie prendra fin très prochainement, sinon le choix de partir librement, et de la façon qu’on aurait choisie? Pudiquement, Gaelle Hardy et Agnès Lejeune ont suivi sept patients engagés sur cette voie, et le médecin chargé de leur accorder, ou non, ce droit. Dur, et parfois difficile à accepter. Un peu comme la mort.

9Sonic 2

Ce que ça raconte

Le hérisson qui court plus vite que son ombre doit à nouveau croiser le fer avec son ennemi, le Dr. Robotnik, accompagné cette fois d’un acolyte surpuissant.

Ce qu’on en pense

Une suite décevante, à l’animation baclée et au scénario bancal.