Le mois de février 2022 dans la ziquemachine à remonter le temps

Petit moment de détente musical. Qu’écoutait-on en février 2012, 2002, 1992, 1982, 1972 et 1962? Réponse dans ce petit montage signé Patrick Zirpolo qui nous emmène dans une ziquemachine à remonter le temps.

M.U.

2012Madonna feat. Nicki Minaj & M.I.A. – Give Me All Your Luvin’

Le mois de février 2022 dans la ziquemachine à remonter le temps

Ce début d’année 2012, les fans de Madonna sont en ébullition: la chanteuse a en effet annoncé son retour avec un nouvel album à paraître en mars et intitulé MDNA (M pour Madonna et DNA pour ADN en anglais). Il s’agit du premier album qu’elle publie avec le label Interscope Records, après avoir rompu son contrat avec Warner.

Give Me All Your Luvin'en est le premier single publié le 3 février 2012. La musique a été composée par les Français Martin Solveig et Michael Tordjman. Côté texte, Nicki Minaj et M.I.A – "des femmes fortes avec une voix unique" – sont créditées, de même que Martin Solveig et Madonna.

Ce single dansant, Madonna le chante en février lors de la mi-temps du Super Bowl, devant 114 millions de téléspectateurs, ce qui est un record. De quoi positionner la chanson en tête de nombreux hit-parades dans le monde.

Le clip est réalisé par le collectif Megaforce (Léo Berne, Charles Brisgand, Raphaël Rodriguez et Clément Gallet). Il met en scène des footballeurs américains prêts à tout pour sortir Madonna de tous les pièges qu’elle rencontre sur son chemin.

2002Lara Fabian – Immortelle

Le mois de février 2022 dans la ziquemachine à remonter le temps

Alors que le mois de février est doux et pluvieux, les fans de Lara Fabian se consolent avec le bon positionnement de la chanson Immortelle dans l'Ultratop Wallonie.

Elle a été coécrite avec Rick Allison et figure sur Nue, le 5e album de la chanteuse belge sorti à la fin août 2001, porté par le singleJ'y crois encore.

Unis dans la vie comme dans le travail, le duo Lara Fabian-Rick Allison enchaîne les tubes depuis la sortie de l'album Pure en 1996, qui contient les titres Tout et Je t'aime qui lanceront sa carrière en Europe. Cet amour, elle le confirme dans ce titre où elle chante: "Si perdue dans le ciel, ne me restait qu'une aile, tu serais celle-là. Si traînant dans mes ruines, ne brillait rien qu'un fil, tu serais celui-là."

Les Rita Mitsouko ne nous contrediront pas sur ce coup-là: les histoires d’amour finissent mal, en général. Le couple se séparera en plein succès, un an plus tard, en mars 2003.

1992George Michael/Elton John – Don’t Let The Sun Go Down On Me

Le mois de février 2022 dans la ziquemachine à remonter le temps

En février 1992, les voix unies de George Michael et Elton John font merveille sur une nouvelle version live de Don't Let The Sun Go Down On Me, chanson écrite par Bernie Taupin et Elton John en 1974 pour l'album Caribou.

Comment les deux artistes ont été amenés à chanter ce titre ensemble? Au début des années 90, George Michael en a un peu marre de sa célébrité. Il veut qu'on le reconnaisse pour sa musique. Il décide de ne pas apparaître dans les clips de Praying for Time et Freedom ! '90, réalisé par David Fincher. Lors de sa tournée Cover to Cover en 1991, il multiplie les reprises et les collaborations. On peut l'entendre reprendre Fame de Bowie ou faire un mash-up de Killer/Papa Was a Rolling'Stone d'Adamski/Seal et des Temptations, par exemple.

Lors de son concert à la Wembley Arena le 23 mars 1991, Elton John le rejoint sur scène en tant qu'invité-surprise pour chanter Don't Let the Sun Go Down on Me qu'ils avaient déjà repris à Wembley lors du Live Aiden 1985. Lorsque le titre sort en single à la fin de l'année 91, c'est un carton assuré.

1982Chagrin D’Amour – Chacun fait (c’qui lui plaît)

Le mois de février 2022 dans la ziquemachine à remonter le temps

Au début des années 80, si le rap a déjà fait une incursion dans quelques tubes anglo-saxons avec The Sugarhill Gang (Rapper's Delight) ou Blondie (Rapture), il n'a pas encore fait son apparition dans une chanson en français. Il faut attendre la fin de l'année 1981 et la sortie de Chacun fait (c'qui lui plaît) pour entendre des paroles parlées sur le rythme de la chanson.

Le groupe Chagrin d'amour est formé par Grégory Ken (vu dans les comédies musicales Hair, Godspell, Jésus-Christ Superstar ou Starmania dans les années 70) et Valli, une jeune américaine arrivée en France quelques semaines plus tôt.

Le morceau a été écrit par Philippe Bourgoin et le compositeur Gérard Presgurvic, qui collaborera plus tard avec Patrick Bruel. Bourgoin décide de lui donner cette coloration "rap" après avoir découvert cette musique aux États-Unis.

Le jour de l’enregistrement au studio Marcadet, à Paris, Bourgoin a convié sa femme, Vali. Il n’est pas prévu qu’elle chante, elle doit juste donner son avis sur le respect du tempo. Mais Bourgoin se dit que ce serait bien d’entendre la prostituée dont il est question dans la chanson dire quelques phrases. Il écrit un bout de texte en dernière minute et demande à son épouse de le dire, sans qu’elle en comprenne tous les mots…

1972Mouth & MacNeal – How Do You Do

Le mois de février 2022 dans la ziquemachine à remonter le temps

Malgré leurs noms aux consonances anglo-saxonnes, ce sont bien des Hollandais qui figurent en tête des hit-parades belges en 1972. Formé par Willem Duyn (originaire de Haarlem) et Sjoukje van ‘t Spijker (qui vient de Tilburg), le duo Mouth & MacNeal a été créé par le producteur Hans van Hemert, qui travaille chez Phonogram (Philips). Il tentait vainement de lancer leur carrière en solo quand il a eu l’idée de ce duo. L’opposition entre Mouth (la bête) et MacNeal (la belle) fonctionnera à merveille.

Il écrit How Do You Do avec le compositeur Harry van Hoof et le succès est conséquent, puisque 4 millions de disques seront vendus dans le monde, dont un million aux USA.

En 1974, Mouth & MacNeal termine à la troisième place de l'Eurovision avec la chanson I see a star. Ils termineront à la troisième place d'un concours remporté par Abba, avec le fameux Waterloo.

1962Joey Dee & The Starlighters – Peppermint Twist

Le mois de février 2022 dans la ziquemachine à remonter le temps

Au début des années 60, on danse entre autres le twist sur les pistes des boîtes de nuit. Et ce hit qui arrive en Europe au début de l’année 62 après avoir obtenu un grand succès aux États-Unis va faire plaisir aux spécialistes du genre.

Peppermint Twist est chanté par Joey Dee and the Starliters (aussi orthographié Starlighters), groupe formé à la fin des années 50 par Joey Dee, qui recrute ensuite David Brigati. Au début des années 60, le groupe se produit en concert au Peppermint Lounge, un club de New York. En 1961, Dee écrit Peppermint Twist avec le producteur Henry Glover, en hommage au lieu où ils ont rencontré le succès. Le titre devient numéro un aux USA puis en Europe au début de l'année 1962.

Le groupe se séparera en 1963.