Nightmare Alley, Tendre et saignant, le nouveau Lelouch, etc.: les 5 sorties cinéma de ce 19 janvier

Des monstres, des couteaux, des bourreaux, un professeur et même de l’amour: il y a tout cela, et bien plus encore, dans les sorties cinéma de ce mercredi 19 janvier. Les critiques de L’Avenir vous disent quoi en penser. Vous n’êtes pas obligés de les croire. Juste de les lire.

Nightmare Alley, Tendre et saignant, le nouveau Lelouch, etc.: les 5 sorties cinéma de ce 19 janvier
Cinq films sont au menu de ce mercredi 19 janvier.
Michaël Degré, Élise Lenaerts & Elli Mastorou

1Nightmare Alley

Ce que ça raconte

Dans les années quarante, une foire itinérante accueille Stanton Carlisle. Rapidement, le bonhomme développe d’excellentes capacités de medium.

Ce qu’on en pense

Un terrain de jeu idéal pour Guillermo del Toro qui signe une fable noire peuplée de marginaux et de quelques arnaqueurs trop gourmands. Il en met plein la vue, malgré quelques longueurs.

La critique complète

2Tendre et saignant

Ce que ça raconte

Quand elle était enfant, Charly préférait jouer avec les couteaux de son boucher de père plutôt qu’à la poupée. Hors de question, pourtant, de reprendre l’affaire familiale. Mais l’employé de son père, Martial, ne l’entend pas de cette oreille.

Ce qu’on en pense

Une comédie romantique assez bien foutue et rafraîchissante. C’est prévisible mais on sait dans quoi on met les pieds.

La critique complète

L’interview de Géraldine Pailhas

3L’empire du silence

Ce que ça raconte

Retour sur 25 ans de massacres au Congo.

Ce qu’on en pense

Thierry Michel donne la parole aux victimes. Et pointe les coupables du doigt. Mais que fait la communauté internationale? C’est toute la question de ce film essentiel.

La critique complète

L’interview de Thierry Michel

4L’amour, c’est mieux que la vie

Ce que ça raconte

Quand Gérard apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable, ses amis Ary et Philippe décident, sans le prévenir, de lui offrir une dernière histoire d’amour.

Ce qu’on en pense

Pour son 50e film (!), Claude Lelouch, fidèle à lui-même, fait tomber amoureux Gérard Darmon et Sandrine Bonnaire dans une bluette bien écrite à la douce odeur de naphtaline.

La critique complète

5Mr. Bachmann and his class

Ce que ça raconte

À l’aube de sa pension, un professeur marginal entreprend d’apprendre l’allemand à ses petits élèves issus de la diversité. L’allemand, et la vie au passage…

Ce qu’on en pense

Il a une gueule, Dieter Bachmann. Mais après une bonne heure, on a compris ses petites et précieuses leçons de vie. Problème: il en reste deux. Trop long.

La critique complète