Les 10 films qu’il ne fallait pas voir en 2021

Vous en avez marre de vous farcir, chaque année à la même époque, "Le Père Noël est une ordure", "Les Bronzés font du ski", "La grande vadrouille" ou "Ghost"? Ne vous plaignez pas trop, car voici les dix films qui nous ont fait pâlir en 2021. Du nul, du mauvais, du médiocre et même du catastrophique. Ça passe quand, déjà, "Les Bronzés font du ski"?

Élise LENAERTS
Constant Carbonnelle
Les 10 films qu’il ne fallait pas voir en 2021
Benoît Poelvoorde et Virginie Hocq sont les deux touches belges de notre pire film de l’année.

1MYSTÈRE À SAINT-TROPEZ de Nicolas Benamou

Pourquoi c’était nul

Parce que les blagues tartes à la crème, ça va deux minutes, dix à la rigueur. Mais au bout d’une heure et demie, on frise la crise de foie. Une comédie à voir avec un masque, mais sur les yeux et les oreilles.

Pourquoi il va vous achever

Parce que vous pensiez que Christian Clavier ne pouvait pas tomber plus bas. Il creuse pourtant encore, et entraîne Benoît Poelvoorde dans sa chute. Et ça fait mal pour lui.

La critique publiée le 13 juillet

2LUI de Guillaume Canet

Pourquoi c’était nul

Parce que les enjeux du film – un compositeur en mal d’inspiration s’isole dans une vieille bicoque isolée – sont inexistants et tous bâtis autour du nombril d’un Guillaume Canet devant et derrière la caméra.

Pourquoi il va vous achever

Parce que pour vous, Guillaume Canet, c'est encore Les petits mouchoirs. Alors que maintenant, c'est un gros paquet de kleenex. Jetables.

La critique publiée le 26 octobre

3VENOM: LET THERE BE CARNAGE de Ruben Fleischer

Pourquoi c’était nul

Parce qu’on a tenu dix minutes devant les disputes de couple entre Eddie et son pote symbiote. Scénario zéro, action bidon, héros antipathique, effets spéciaux à la truelle. On arrête là?

Pourquoi il va vous achever

Parce que vous aimez l’antihéros de l’écurie Marvel et n’en pouvez plus de voir Sony le saccager de la sorte. Oui, saccager.

La critique publiée le 12 octobre

4FRANCE de Bruno Dumont

Pourquoi c’était nul

Parce que Bruno Dumont rate complètement sa critique-satire du monde médiatique. Ou alors, il arrive vingt ans trop tard. Ce qui n’est pas mieux.

Pourquoi il va vous achever

Parce que Léa Seydoux pleure tout le temps. Et nous, on a beau être imperturbable, ça nous fend le cœur.

La critique publiée le 16 novembre

5EIFFEL de Martin Bourboulon

Pourquoi c’était nul

Parce qu'on nous avait vendu un biopic sur Gustave Eiffel. Et qu'on a eu droit, à la place, à un épisode de Riverdale.

Pourquoi il va vous achever

Parce que, vraiment, il va être temps pour Romain Duris de faire une pause. Manquerait plus qu'il tourne avec Canet. Ou Les Trois Mousquetaires. Ah, on nous dit dans l'oreillette que c'est en cours de tournage…

La critique publiée le 12 octobre

6PASSION SIMPLE de Danielle Arbid

Pourquoi c’était nul

Parce que Lætitia Dosch en fait des tonnes dans un film censé exalter la passion amoureuse, mais qui donne juste envie de s’offrir une camisole chimique.

Pourquoi il va vous achever

Parce que vous venez de vous faire quitter par votre conjoint. e et que vous hésitiez à vous inscrire sur Tinder. Autant vous le dire: ça ne vous aidera pas à franchir le pas.

La critique publiée le 10 août

7CRY MACHO de Clint Eastwood

Pourquoi c’était nul

Parce que le coup du vieux bougon qui doit convoyer un jeune rebelle, on nous l’a déjà fait des dizaines de fois. Et en vachement mieux.

Pourquoi il va vous achever

Parce qu’on n’aime pas dire du mal. Et surtout pas de Clint Eastwood, 91 ans et une filmographie à faire pâlir plus d’un jeune freluquet. Mais bon, quand il faut, il faut. Et après tout, "retraite", ce n’est pas un gros mot.

La critique publiée le 9 novembre

8RIFKIN’S FESTIVAL de Woody Allen

Pourquoi c’était nul

Parce que cette histoire d’adultère(s), on a l’impression que Woody Allen nous l’a déjà racontée vingt fois. Et qu’en fait, c’est vrai.

Pourquoi il va vous achever

Parce qu’on a coutume de dire qu’un petit Woody Allen reste toujours au-dessus du lot. Mais que cette fois, c’est faux. Et qu’il est décidément difficile d’admettre que le temps passe.

9L’HOMME DE LA CAVE de Philippe Le Guay

Pourquoi c’était nul

Parce que Philippe Le Guay entend parler, et complotisme, et antisémitisme, dans le même film. Mais ses sabots sont trop gros, et son scénario trop mince. Une catastrophe.

Pourquoi il va vous achever

Parce des cours de citoyenneté, on en donne déjà à l’école. Pas besoin de s’en farcir un autre au cinoche.

La critique publiée le 12 octobre

10VOYAGERS de Neil Burger

Pourquoi c’était nul

Parce qu’on pensait voir un film de science-fiction, mais qu’on a assisté à une baston entre adolescents privés de leurs régulateurs d’hormones.

Pourquoi il va vous achever

Parce que vous pensiez encore que Lily-Rose Depp pouvait devenir une bonne actrice. Après tout, bon sang ne saurait mentir. Ben si, en fait.

La critique publiée le 8 juin