VIDÉOS | Une candidate absente, une Lady Gaga et quelques ovnis: retour sur la première demi-finale de l’Eurovision

Outre la qualification du groupe belge Hooverphonic pour la finale de ce samedi, la première demi-finale de l’Eurovision 2021 a été marquée par quelques prestations étonnantes et… le coronavirus.

A. Ma.

C’est officiel: le concours Eurovision de la chanson est lancé depuis hier, mardi soir, et la retransmission de la première demi-finale. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que le premier rendez-vous de la semaine n’a pas déçu les fans du genre. Morceaux choisis.

+ VIDÉO | La Belgique en finale du concours Eurovision de la chanson grâce à «The Wrong Place» de Hooverphonic

1Un vrai spectacle… avec un vrai public

Un an après avoir dû annuler son édition 2020 en raison de la pandémie, l’Eurovision a donc fait son retour, ce mardi soir. Un retour très attendu par les artistes mais aussi très surveillé compte tenu des mesures sanitaires toujours en vigueur en Europe.

Toutefois, malgré les circonstances, l’ambiance était au rendez-vous dans l’Ahoy Arena de Rotterdam. Et pour cause, dans un contexte très compliqué pour les événements culturels, un public de 3.000 personnes était tout de même autorisé à assiter au spectacle.

Et bien qu’elle devait rester assise et porter constamment le masque, l’audience a partagé son bonheur d’être présent sur place. Un bonheur communicatif qui s’est également ressenti sur scène.

2Mais une performance enregistrée

Covid oblige, la candidate australienne n’a toutefois pas pu être présente à Rotterdam pour défendre ses chances.

Contrairement aux autres candidats qui ont chanté en direct, l’artiste Montaigne a donc envoyé une vidéo de sa performance.

3Déjà de sérieux candidats à la victoire

À l’instar de l’Italie et des Pays-Bas qui étaient déjà qualifiés pour la finale de samedi soir, l’édition 2021 du concours a tout d’un bon cru. En tout cas, la première demi-finale de ce mardi soir a révélé quelques bonnes chansons.

Ainsi, Malte («Je me casse»), Israël («Set Me Free») et Chypre («El Diablo») - dont la représentante Elena Tsagrinou semble être un mix entre Lady Gaga et Shakira - ont fait forte impression avec un morceau entraînant, bien dans l’air du temps.

Toujours pop mais un rien plus calme, le titre norvégien («Fallen Angel») et le titre suédois («Voices») ont également de quoi séduire un large public.

4Quelques ovnis, comme toujours

Comme chaque année, certains participants au concours font preuve de beaucoup d’originalité.

Ainsi, à l’image de la Lituanie qui a ouvert le bal avec un morceau et une chorégraphie bien déjantés, plusieurs pays ont marqué les esprits par leur singularité. Exemple avec l’Australie, dont l’univers un peu «glam rock», n’a pas convaincu les votants. Ou encore l’Ukraine, qualifiée grâce à un ovni aussi hypnotisant qu’inquiétant.

5Et quelques déçus, souvent trop posés

Seule certitude à l’issue de cette première demi-finale: les morceaux trop doux n’ont plus la côte. Pour preuve, la Slovénie et la Macédoine du Nord, qui avaient fait le pari d’un titre plus posé, ont pris la porte dès ce mardi soir.

À l’inverse, et c’est déjà une petite surprise en soi, la Croatie n’est pas parvenue à se qualifier pour la finale malgré un morceau pop bien ficelé.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.