Yamaha WaveRunner GP 1800: 300 chevaux sur l’eau

300 chevaux. La puissance d’une Porsche Cayman. Autant dire que sur l’eau, quand vous ouvrez la manette des gaz, les sensations sont garanties. Ça file et ça cogne.

Yamaha WaveRunner GP 1800: 300 chevaux sur l’eau
Pur plaisir au guidon du Yamaha WaveRunner GP1800. ©- Photo Frederik Herregods

Le WaveRunner s’enfourche et se conduit comme une moto, plutôt que comme un quad. Mais ici, on parle de «bécane de pointe», de la race des Yamaha R1. Parce qu’avec 300 chevaux sous le capot, autant dire qu’il «pousse» fort, le WaveRunner GP 1800. Avec son quatre cylindres 1800 cc à compresseur mécanique, l’engin passe de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes – la même fulgurance qu’une Porsche 911 GT3 RS, mais sur l’eau! – pour atteindre une vitesse de pointe qui culmine entre 125 et 130 km/h.

À l’accélération, on se laisse facilement griser par la vitesse, s’il n’y avait le choc des vagues à la surface pour vous rappeler, dans les bras, que vous atteignez vos limites. Pour virer, il faut aborder le virage à bonne allure et remettre les gaz en dosant l’accélération. L’engin «enroule» alors avec une agilité étonnante, et même s’il s’agit d’un modèle conçu pour la compétition, le plus rapide actuellement sur le marché, le GP1800 se laisse apprivoiser assez facilement par le pilote débutant, pour peu qu’il ait déjà roulé en moto ou qu’il possède un sens affirmé des trajectoires. Le réglage du «trim» (l’inclinaison de la coque, sur 5 positions) à la poignée vous donne aussi un maximum de contrôle.

Le couple est assuré à tous les régimes. S’il est dérivé du légendaire GP1200 de 1997 qui avait refixé les normes dans le monde des bolides nautiques, sa coque a encore été affinée, avec des lignes plus acérées, agressives, qui lui permettent de prendre, à vitesse élevée, des virages très serrés, vous propulsant de bouées en bouées. En terme d’agilité, la différence avec un modèle plus «cruiser» de la gamme est vraiment bluffante, si bien qu’il paraît plus facile, même, de se faire plaisir avec ce modèle très puissant, moins docile mais finalement plus aisé à maîtriser. Comme sur d’autres modèles, la poignée gauche de «marche arrière» facilite grandement le retour au ponton. Et grâce aux compartiments de stockage étanches, vos affaires ont été gardées au sec.

Les tarifs des WaveRunner Yamaha débutent à 8 790€ (EX de loisir). Pour atteindre 19 995€ avec ce GP 1800.