Tout savoir sur la nuit à l’Australian Open : Mertens éliminée, Rublev et Rune poursuivent

Il n’y a plus de Belge engagé dans les tableaux de simple à Melbourne. Les favoris, eux, ont honoré leur statut.

Adrien Vigneron
Belgium's Elise Mertens hits a return against Belarus' Aryna Sabalenka during their women's singles match on day six of the Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 21, 2023. (Photo by Manan VATSYAYANA / AFP) / -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE --
La numéro un belge est toujours engagée dans le double dames. ©AFP or licensors

Après deux premiers tours de bonne facture, Elise Mertens (WTA 32) s’est inclinée cette nuit à l’Australian Open. La numéro un belge, opposée à son ancienne partenaire de double, Aryna Sabalenka (WTA 5), n’a jamais vraiment montré son meilleur visage. Elle quitte le tableau principal sur le score de 6-2, 6-3 et 1h14 de jeu. La Bélarusse, lauréate du tournoi d’Adélaïde début janvier, signe sa septième victoire consécutive.

Elise Mertens ne quitte cependant pas Melbourne. Toujours engagée dans le double dames en compagnie de l’Australienne Storm Hunter, la Limbourgeoise disputera sa rencontre du deuxième tour ce dimanche face à la paire Babos-Mladenovic.

Dans les autres rencontres féminines, pas de réelle surprise à signaler. Notons notamment la victoire de la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 31), demi-finaliste de l’édition 2019, face à la Russe Varvara Gracheva (WTA 97) en deux sets (6-4, 6-2). Ou encore celle de Belinda Bencic (WTA 10) devant l’Italienne Camila Giorgi (WTA 70). La Suisse, qui se dresse au fil des tours comme l’une des favorites à la victoire finale, s’est qualifiée en deux sets (6-2, 7-5).

La jeune Fruhvirtova continue d’impressionner

Âgée de seulement 17 ans et pour sa toute première participation au tableau principal, Linda Fruhvirtova réalise un excellent Australian Open. Membre de l’écurie Mouratoglou, au même titre que Rune, Tsitsipas ou Gauff, la Tchèque s’est qualifiée pour les huitièmes de finale. La jeune joueuse s’est imposée en trois sets (7-5, 2-6, 6-3) face à sa compatriote Marketa Vondrousova.

Dans le tableau masculin, les favoris ont répondu présent. Holger Rune, dixième mondial et protégé de Patrick Mouratoglou, a éliminé le Français Ugo Humbert (ATP 106) en trois sets. Le score ? 6-4, 6-2, 7-6 (7/5).

En huitièmes de finale, le Danois retrouvera Andrey Rublev pour un match qui promet d’être spectaculaire. Le Russe (ATP 6) s’est défait du Britannique Daniel Evans (ATP 30) assez facilement en trois manches (6-4, 6-2, 6-3).

Quant au local Alex de Minaur (ATP 24), il n’a éprouvé aucune difficulté à sortir Benjamin Bonzi (ATP 48). L’Australien s’est, lui aussi, qualifié en trois sets : 7-6 (7/0), 6-2, 6-1. L'élimination de Bonzi signifie aussi la disparition du dernier Français dans le tableau masculin.

Enfin, chez les juniors, le Belge Alexander Blockx (ITF 10) a franchi le premier obstacle. Il s’est imposé en deux sets (6-0, 6-3) devant l’Italien Federico Bondioli. Le Namurois Émilien Demanet entrera en lice en fin de matinée.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...