Open d'Australie: Elise Mertens échoue au 3e tour

Elise Mertens, 32e joueuse mondiale et tête de série N.26, n'a pas réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie de tennis, premier tournoi du Grand Chelem, samedi, à Melbourne.

Belga
Australian Open - Elise Mertens door naar tweede ronde in dubbelspel
Elise Mertens ©BELGA

La N.1 belge s'est inclinée en deux sets (2-6 ; 3-6) face la Bélarusse Aryna Sabalenka (WTA 5/N.5) au troisième tour.

Mertens et Sabalenka avaient remporté ensemble le double à Melbourne en 2021. Son ancienne partenaire confirme son statut d'adversaire difficile pour la joueuse belge, qui concède une septième défaite en neuf confrontations en simple.

Mertens visait une cinquième accession, en six participations, aux huitièmes de finale de l'Open d'Australie, où les demi-finales, atteintes en 2018, constituent son meilleur résultat en Grand Chelem.

Mertens est encore engagée en double, qu'elle dispute avec l'Australienne Storm Hunter.

Elise Mertens, éliminée, ne peut pas se "reprocher grand-chose. Aryna a été phénoménale"

"Pour la tête de série que j'étais, il s'agissait sans doute de l'un des troisièmes tours les plus difficiles", a confié Elise Mertens à Belga. "Mes deux premiers tours n'avaient pas été évidents non plus, mais là je tombais sur l'une des joueuses les plus en forme du moment. Il n'y avait pas grand-chose à faire. Ce n'est pas que j'ai mal joué où que mon service ne passait pas. Le premier set est allé vite, mais dans le deuxième, j'ai certainement essayé de réagir, de tenter des choses pour revenir. J'ai continué à me battre. Il y a d'ailleurs eu un jeu très long que j'ai pu remporter (pour revenir à 2-2, ndlr). À l'arrivée, je ne peux pas me reprocher grand-chose. Aryna a été phénoménale".

Les statistiques ne mentent pas, avec notamment 32 coups gagnants frappés par Aryna Sablenka, contre 12 pour Elise Mertens, qui n'est parvenue à gagner que 54% des points derrière sa première balle de service. Cela fait d'ailleurs plus de trois ans, en octobre 2019 au WTA Elite Trophy à Zuhai, que la Limbourgeoise n'a plus réussi à prendre un set à la Bélarusse.

"Son service, même sa deuxième balle, est une sacrée arme, ainsi que sa puissance physique", a ajouté Elise Mertens. "Mentalement, elle a aussi progressé. Elle est beaucoup plus stable. On ne peut dès lors rien lui donner, pas lui faire de cadeaux. J'ai essayé de serrer le jeu dans le deuxième set, mais j'avais beaucoup de difficultés à tenir mon service. J'avais beau passer une première balle à 170 km/h, je prenais encore un retour gagnant. Il fallait compter sur un peu de réussite, mais elle était trop forte".

Aryna Sabalenka a "pris du plaisir" pour éliminer Elise Mertens au 3e tour

La Belarusse, 5e mondiale, a avoué avoir pris du plaisir pour se retrouver en deuxième semaine. "Je joue mieux que l'an dernier et c'est peut-être pour ça que je m'amuse plus", a expliqué Aryna Sabalenka après sa nette victoire sur Mertens en une heure et 14 minutes de jeu, avec laquelle elle avait remporté le Majeur australien en double en 2021.

La Bélarusse de 24 ans n'a pas encore perdu le moindre set non seulement du tournoi mais de l'année, débutée par un titre à Adelaide 1. "C'est une super statistique, mais je ne m'en préoccupe pas. J'essaye juste de continuer de jouer de mon mieux", a-t-elle affirmé.

Kimberley Zimmermann éliminée au 2e tour du double

Kimberley Zimmermann (WTA 39 en double) et sa partenaire ukrainienne Nadiia Kichenok (WTA 75 en double) n'ont pas réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale du double dames de l'Open d'Australie de tennis, samedi, à Melbourne. La paire belgo-ukrainienne a été battue en deux sets (2-6; 2-6) par les Japonaises Shuko Aoyama (WTA 25 en double) et Ena Shibahara (WTA 23 en double), têtes de série N.-1; 0 et demi-finalistes l'an passé, au deuxième tour.

Zimmermann disputait l'Open d'Australie pour la deuxième fois. L'an passé, elle avait été éliminée au premier tour. Quelques mois plus tard, elle avait atteint les quarts de finale de Roland-Garros, son meilleur résultat en Grand Chelem.

Zimmermann avait déjà été éliminée en double mixte, qu'elle disputait avec l'Allemand Tim Pütz.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...