Open d'Australie: Nick Kyrgios déclare forfait sur blessure

L'Australien Nick Kyrgios, psychologiquement "détruit", a été forcé de déclarer forfait à l'Open d'Australie lundi à la veille de son entrée en lice en raison d'une blessure au genou, a-t-il annoncé.

Belga
Australia's Nick Kyrgios speaks during a press conference on day one of the Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 16, 2023. - Kyrgios pulled out of the Australian Open on January 16 without hitting a ball because of a knee injury, saying he was "devastated". (Photo by Saeed KHAN / AFP) / -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE --
©AFP or licensors

Il doit subir une arthroscopie dans sa ville de Canberra dans les prochains jours et revenir à la compétition en mars à Indian Wells, selon son physiothérapeute.

Tout savoir sur la nuit à Melbourne : un favori forfait et une Belge éliminée

Le 21e mondial espérait réussir devant son public au moins le même parcours que celui qui l'avait emmené en finale à Wimbledon l'an dernier. Il devait débuter mardi face au Russe Roman Safiullin.

"C'est l'un des tournois les plus importants de ma carrière, ça n'a pas été facile du tout" de prendre cette décision de se retirer, a souligné le joueur de 27 ans qui n'a jamais dépassé les quarts de finale à Melbourne.

"Je suis détruit (psychologiquement), c'est mon tournoi national, j'y ai d'excellents souvenirs et notamment le titre en double l'an dernier (avec Thanasi Kokkinakis, ndlr) et arriver là cette année en étant l'un des favoris c'était fou mais il ne me reste plus qu'à faire ce qu'il faut et revenir", a commenté Kyrgios.

"Je n'ai aucun doute que je vais revenir à mon meilleur niveau et que je rejouerai le tennis que je jouais jusque-là", a-t-il cependant martelé.

Son physiothérapeute Will Maher a précisé que Kyrgios avait "des problèmes au genou depuis une semaine environ".

"Ce n'est pas une blessure grave qui met sa carrière en péril", a souligné Maher.

"Nick veut jouer en étant sûr de tenir les sept matchs nécessaires pour aller jusqu'au titre, soit potentiellement sept fois trois heures. Simplement entrer sur le court n'est pas suffisant pour lui", a-t-il ajouté.

Il subira donc une arthroscopie "puis aura le mois de février pour récupérer", a-t-il précisé.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...