11 succès de rang en 2023 : Joris De Loore se qualifie pour une 2e finale d’affilée au Portugal (vidéo)

L’année 2023 semble être l’année de Joris De Loore. Le Brugeois vient de signer sa onzième victoire de suite et participera à sa deuxième finale en l’espace de six jours.

Augustin Pirard
Belga
Joris De Loore, 29 ans, joue le meilleur tennis de sa vie.
Joris De Loore, 29 ans, joue le meilleur tennis de sa vie. ©BELGA Nieuwsbrief

Joris De Loore s’est qualifié pour la finale du second tournoi de tennis Challenger d’Oeiras, joué sur surface dure et doté de 73.000 dollars, vendredi au Portugal.

De Loore, 266e mondial, s’est imposé en deux sets 6-2, 6-4 contre le Français Pierre-Hugues Herbert (ATP 304). La rencontre a duré 1 heure et 12 minutes.

guillement

Je pense que cette année peut être mon année

Vainqueur la semaine passée du premier tournoi d’Oeiras, son premier titre sur le circuit Challenger, en partant des qualifications, De Loore a remporté ce vendredi son onzième match de suite et se qualifie ainsi pour sa deuxième finale consécutive.

Mercredi, il avait éliminé Raphaël Collignon (ATP 263) en huitièmes de finale.

En finale, le Brugeois de 29 ans sera opposé soit au Lituanien Ricardas Berankis (ATP 185), 32 ans, soit au jeune Français de 18 ans, Arthur Fils (ATP 252).

3 tournois ITF remportés en 2022, 75 places gagnées à l’ATP en 2023

341e à l’ATP en ce début d’année, De Loore a déjà gagné 75 places en l’espace de quelques jours. S’il poursuit sur sa lancée, l’actuel 266e mondial pourrait se retrouver dans les 200 meilleurs joueurs du monde très prochainement.

Son meilleur classement date d’il y a près de sept ans quand il était classé à la 174e position en octobre 2016.

Le palmarès de De Loore est riche de 4 titres ITF, dont 3 en 2022, de 7 succès dans les tournois Futures et surtout d’un titre Challenger remporté en ce début d’année 2023.

7 interventions chirurgicales, une carrière entre parenthèses pendant 2 ans

Le site de l’ATP Tour a décidé de consacrer un article à la carrière mouvementée du Belge de 29 ans. Dans celui-ci, De Loore explique avoir reconstruit son corps après… 7 interventions chirurgicales, dont la dernière en 2020.

"Pendant sept années consécutives, j’ai subi une intervention chirurgicale par an. La dernière remonte à fin 2020, à la hanche gauche. Si je devais raconter toutes mes blessures, on en aurait pour une heure", précise-t-il.

En 2019 et en 2020, le Brugeois a dû stopper brutalement sa carrière: "Je n’ai jamais vraiment pensé à arrêter. Cela a dû me traverser l’esprit, mais je savais en quelque sorte qu’il était encore possible de jouer à nouveau professionnellement".

Plus de deux années plus tard, Joris De Loore est devenu le vainqueur le plus âgé (29 ans et 8 mois) du Challenger Tour depuis 2015, lorsque l’Italien Luca Vanni avait remporté son premier titre à 31 ans.

guillement

Pendant sept années consécutives, j'ai subi une intervention chirurgicale. La dernière remonte à fin 2020, à la hanche gauche. Si je devais raconter toutes mes blessures, on en aurait pour une heure

Le Top 100 comme objectif

"Cela fait vraiment du bien. Après une longue période sans pouvoir jouer, ce sentiment est vraiment bon. Finalement, après tout ce travail, j’ai réussi à gagner un Challenger."

Aujourd’hui, fort de ses 11 succès de rang, le Belge profite: "Je me sens vraiment bien physiquement, je joue bien, et maintenant c’est juste une question d’essayer de rester en bonne santé. Je pense que cette année peut être mon année".

Après avoir gagné 75 places à l’ATP la semaine dernière, De Loore s’est fixé un nouvel objectif chiffré: "Je veux prouver que je suis capable d’atteindre le Top 100. Je me sens toujours capable de le faire, cela ne veut pas dire que je vais y arriver à coup sûr, mais j’ai encore l’espoir de le faire".

guillement

Je veux prouver que je suis capable d'atteindre le Top 100

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...