Djokovic et Swiatek ont amassé près de 10 millions de dollars de gains en 2022

La moitié du chèque perçu par le Serbe provient de sa victoire lors du Masters de fin de saison, alors que la Polonaise a pu compter sur une régularité exceptionnelle, avec notamment une victoire à Roland-Garros et à l’US Open.

Adrien Vigneron
Serbia's Novak Djokovic poses with the winner's trophy after winning the men's single final match against Norway's Casper Ruud on November 20, 2022 at the ATP Finals tennis tournament in Turin. (Photo by Marco BERTORELLO / AFP)
Grâce à sa victoire lors des ATP Finals le 20 novembre dernier, Novak Djokovic a doublé ses gains 2022 d'un coup. ©AFP or licensors

À l’exception de la Coupe Davis, dont la finale se tient ce dimanche à Malaga, la saison 2022 est terminée sur le circuit professionnel. L’occasion de faire le point sur les joueurs et joueuses ayant connu une année fructueuse sur le plan comptable.

Sur le circuit masculin

Malgré le peu de tournois disputés cette saison par Novak Djokovic, le même nombre que Rafael Nadal cela dit, en raison de son statut de non-vacciné, le Serbe occupe la première position des joueurs ayant amassé le plus d’argent en 2022 avec pas loin de 10 millions de dollars. L’actuel cinquième mondial peut surtout dire merci aux ATP Finals. Ses cinq succès et la victoire finale dans le Masters, organisé à Turin la semaine dernière, lui ont en effet rapporté la coquette somme de 4 740 300 dollars. Près de la moitié de ses gains ! N’oublions pas non plus que Nole a remporté Wimbledon (2 507 460 $) et trois autres tournois, dont le Masters 1000 de Rome (environ 870 000 $).

Les Espagnols Carlos Alcaraz, qui a remporté son premier titre du Grand Chelem à l’US Open, et Rafael Nadal, lauréat de l’Australian Open et de Roland-Garros, complètement le podium avec respectivement 7,63 millions et 7,44 millions de dollars.

Une particularité dans ce classement, c’est la quatrième position de Casper Ruud. Le Norvégien totalise près de 7 millions de dollars de gains alors qu’il n’a remporté “que” trois tournois ATP 250, donc bien moins cotés en termes de points et surtout d’argent. Il a néanmoins signé plusieurs finales de prestige. Lors des ATP Finals (2 156 600 $), de l’US Open (1 300 000 $) ou encore de Roland-Garros (1 100 000 $).

Notons également que les Russes Daniil Medvedev et Andrey Rublev se situent dans le fond du top 10, mais qu’ils n’ont pas pu évoluer sur les courts de Wimbledon en juillet dernier en raison de la mise à l’écart des Russes et Biélorusses par les organisateurs suite à l’invasion de l’Ukraine.

Côté belge, David Goffin pointe en 35e position du classement avec un peu plus de 1 million de dollars. Ce n’est pas tant sa victoire dans l’ATP 250 de Marrakech (78 630 €, soit près de 82 000 $), qui lui a permis d’atteindre ce montant. Mais plutôt sa belle performance à Wimbledon, où il est tombé en quarts de finale face à Cameron Norrie (388 656 dollars).

Chez les hommes, comme l’a annoncé le président de l’ATP, Andrea Gaudenzi, signalons encore que la dotation totale va augmenter en 2023, passant de 180,4 millions de dollars (près de 174 millions d’euros) à 217,9 millions de dollars (environ 210 millions d’euros). La hausse sera surtout marquée sur le circuit Challenger (la deuxième division en quelque sorte), où le prize money global va grimper de 12,1 millions à 21,1 millions de dollars (environ 20,3 millions d’euros). Soit une progression de 75 %.

Sur le circuit féminin

Leader sur les courts, Iga Swiatek est fort logiquement en tête au classement des gains. Avec huit compétitions remportées sur dix-sept, la Polonaise termine la saison avec un compte en banque alourdi de près de 10 millions de dollars. Elle les doit principalement à ses victoires lors de Roland-Garros (2 326 586 $) et de l’US Open (2 600 000 $).

La Tunisienne Ons Jabeur et la Kazakhe Elena Rybakina complètent le trio de tête avec 4,97 millions et 3,57 millions de dollars.

Particularité : trois joueuses, l’Américaine Coco Gauff, la Grecque Maria Sakkari et la Biélorusse Aryna Sabalenka, n’ont remporté aucun tournoi cette saison mais elles pointent tout de même en sixième, septième et huitième positions respectivement.

L’élément amusant dans ce classement, c’est la présence d’Ashleigh Barty à la neuvième place avec 2,27 millions de dollars. L’Australienne de 26 ans a mis un terme à sa carrière après seulement… deux tournois disputés en début de saison. Deux tournois, dont l’Australian Open et son chèque de 2 071 064 dollars promis au vainqueur, qu’elle a remportés.

Côté belge, Elise Mertens pointe en 25e place avec un tout petit peu plus de 1 million de dollars. Sa seule victoire dans un tournoi, à Monastir début octobre, ne lui a pourtant rapporté que 26 770 dollars… Si on ajoutait ses gains décrochés en double (683 495 dollars), elle grimperait à la 15e position des joueuses ayant gagné le plus d’argent cette saison.

Cours actuel : 1 euro = 1,04 dollar

Top 10 des gains en 2022
Top 10 des gains en 2022 ©IPM Graphics
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...