Wimbledon: Elise Mertens s’incline face à Ons Jabeur, 2e joueuse mondiale, en huitièmes de finale

Elise Mertens (WTA 31) a livré une très belle partie mais a dû s’incliner face à la 2e joueuse mondiale la Tunisienne Ons Jabeur en huitièmes de finale du tournoi de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem de tennis, dimanche sur le gazon du court N.1 du All England Club.

Belga
Elise Mertens
Elise Mertens ©AFP

La N.1 belge a été battue en deux manches 7-6 (11/9) et 6-4 après 1 heure et 46 minute de jeu. Elle peut nourrir des regrets après avoir bénéficié de cinq balles de premier set et encore une autre de break à 2-2 dans la seconde manche.

Elise Mertens avait remporté leur seul précédent duel au 2e tour de l’US Open l’an dernier.

Après avoir échangé les trois premiers jeux de service, Jabeur fut la première à assurer sa mise en jeu (3-1). La N.1 belge, très concentrée, débreaka pour égaliser à 4-4. Ce score reflétait bien la physionomie du match tant la Limbourgeoise tenait la dragée à haute à son adversaire qui trahissait des signes de nervosité au fil des jeux face à la réplique de son adversaire. Le set se joua au jeu décisif. Mertens réussit le premier break (1/2) et menait 2/4 au changement de côté. A 3/6, Mertens s’offrit trois balles de set. La Tunisienne sortit deux gros services et une belle volée pour égaliser à 6/6. La Belge brillante ajouta une 4e balle de set qu’elle ne put conclure. C’est au contraire la tête de série N.3 qui s’offrit à son tour l’occasion de remporter le set à 8/7 avant de devoir sauver une 5e balle de set à 8/9. Déterminée comme jamais, Ons Jabeur émergea 11/9 après une heure de jeu. Elise Mertens avait laissé passe sa chance.

Remise en confiance, Jabeur, plus puissante, mena 2-0 avant que Mertens ne fasse le contre-break et n’égalise (2-2). La N.1 mondiale en double eut même une balle de 2-3 que Jabeur sauva sur son service. Le duel demeurait très équilibré, Mertens contrant parfaitement la puissance de son adversaire en l’obligeant à se déplacer aux quatre coins du court. Mais à 5-4 en faveur de Jabeur, la pression monta logiquement pour la Belge qui débuta son jeu de service par une faute directe (0-15). Un revers dans le filet (15-30) et une balle dans le couloir (30-40) offrirent la première balle de match à la Tunisienne. Une double faute au service, sa première du match, mettait fin alors au joli parcours d’Elise Mertens.

La N.1 belge, 24e tête de série à Wimbledon, ne disputera donc pas le 4e quart de finale en Grand Chelem de sa carrière après celui en Australie en 2018 (elle y joua même la demi-finale) et les deux disputés à l’US Open en 20 19 et 2020.

Jabeur sera opposée en quarts de finale à la Tchèque Marie Bouzkova, 66e joueuse mondiale, qui s’est qualifiée dimanche en battant la Française Caroline Garcia (WTA 55) 7-5 et 6-2.