«Wimbledon a changé ses règles pour moi»

Roi du tennis spectacle, Mansour Bahrami (66 ans) évoque sa passion de la petite balle jaune née dans un complexe privé à Téhéran.

Interview > Christophe Verstrepen
 De passage en Belgique, Mansour Bahrami, l’homme à la moustache, a sorti sa tenue blanche avant de prendre la direction de Wimbledon.
De passage en Belgique, Mansour Bahrami, l’homme à la moustache, a sorti sa tenue blanche avant de prendre la direction de Wimbledon. ©Jean-Luc Flemal

Ses vidéos sur Youtube, où il réalise des coups incroyables, communie avec le public et montre toute sa dextérité raquette en mains, sont plus vues que de nombreux résumés de matchs de l’ATP Tour. La simple annonce de son nom à un événement promet un instant de plaisir.

Wimbledon