Roland-Garros: Alison Van Uytvanck qualifiée pour le 2e tour après l’abandon de Ann Li

Alison Van Uytvanck (WTA 60) s’est qualifiée ce dimanche pour le 2e tour du tournoi de Roland-Garros, la 2e levée du grand chelem, disputé sur la terre battue parisienne.

Belga
 Alison Van Uytvanck au 2e tour.
Alison Van Uytvanck au 2e tour. ©BELGA

La N.2 belge a profité de l’abandon de l’Américaine Ann Li (WTA 67), blessée à l’épaule, qui menait pourtant 6-3 et 3-2. Ce premier match entre les deux joueuses a pris fin prématurément après 1 heure et 12 minutes.

Li, 21 ans, 10e Américaine à la WTA, compte un titre en carrière à Tenerife en 2021, disputait son 2e "Roland" après avoir atteint le 2e tour en 2021 où elle avait subi la loi d’Elina Svitolina 6-0, 6-4. 

Le break d’entrée signé par ‘"Ali" fut immédiatement annulé par son adversaire qui fila à 1-4, non sans avoir sauvé une balle de break sur chacun de ses jeux de service.

La Grimbergeoise de 28 ans, qui avait été éliminée au premier tour l’an dernier par l’Italienne Martina Trevisan, est ensuite revenue dans le coup mais manqua une balle de 4-5 avant de perdre la manche 3-6 après 46 minutes. Elle perdit dans la foulée son jeu de service à l’entame du second set mais réussit à annuler le break en égalisant à 1-1. Pas pour longtemps, Li réussit un nouveau break (1-2) avant de demander l’intervention de la kiné en raison d’un souci à l’épaule. Elle reprit la partie ensuit, mena 3-1 mais après la perte du 5e jeu (3-2) renonça à poursuivre.

Van Uytvanck sera opposée au 2e tour à l’Américaine Cori Gauff (WTA 23/N.18), qui s’est imposée 7-5, 6-0 contre la qualifiée canadienne Rebecca Marino (WTA 115). Ce sera le premier duel entre la Floridienne de 18 ans, 2 titres en carrière et quart-de-finaliste à la Porte d’Auteuil en 2021, et la Belge.

Le meilleur résultat de Van Uytvanck à Roland-Garros en simple lors de ses sept premières participations est un quart de finale en 2015. Elle jouera aussi le double en compagnie de la Roumaine Monica Niculescu et sera opposée au premier tour à une solide paire formée par l’Américaine Danielle Collins (9e mondiale en simple) et la Kazakhe Yulia Putintseva (WTA 37 en simple).

Wimbledon