L’Australie avait trop peur de Djokovic

Novak Djokovic était dans l’avion vers Dubaï lors des premières rencontres de l’Australian Open. Le Serbe a perdu son match contre le gouvernement australien.

Thibaut Vinel
L’Australie avait trop peur de Djokovic
La Serbie attendait le retour de son héros afin de lui remonter le moral. ©AFP

Jeu, set et match: Australia. Même le hawk-eye ne viendra pas en aide à Novak Djokovic. Le set remporté par "Nole" le 10 janvier, lorsque le juge Kelly avait bloqué l’expulsion de Djokovic, rétabli son visa et ordonné sa libération immédiate, n’a pas suffi. La manche décisive a été remportée par le ministre de l’Immigration Alex Hawke: "Cette décision s’inscrit dans la lignée d’une politique frontalière rigoureuse depuis le début de la pandémie. Les Australiens ont consenti à de grands sacrifices pour la santé publique. Le gouvernement protège ces acquis."