ATP Anvers: Lloyd Harris maîtrise Marton Fucsovics en deux sets et se hisse dans le dernier carré

Lloyd Harris (ATP 32) est le premier qualifié pour le dernier carré de l’édition 2021 de l’European Open, tournoi de tennis ATP 250 joué sur dur doté de 508.600 euros.

ATP Anvers: Lloyd Harris maîtrise Marton Fucsovics en deux sets et se hisse dans le dernier carré

Vendredi à la Lotto Arena d’Anvers, le Sud-Africain de 24 ans, soutenu par Xavier Malisse présent sur le bord du court, a battu le Hongrois Marton Fucsovics (ATP 39) sur le score de 6-2, 7-5 après 1h24 de jeu.

Très performant sur sa mise en jeu dans le premier set, avec 84 pour cent des points remportés après sa première balle, Harris s’est aussi montré opportuniste sur les occasions concédées par le Hongrois de 29 ans. En effet, il a converti deux des quatre balles qu’il a obtenues afin de logiquement virer en tête (6-2).

Fucsovics, 1 titre ATP et 2 finales, dont une à Rotterdam en début de saison, a ensuite tenté de varier son jeu pour gêner le droitier de Cape Town. Dos au mur, le Hongrois a recollé à 5-5 en prenant, pour la première fois du match, le service de son adversaire. Le Sud-Africain de 24 ans a repris sa marche en avant. Il a breaké dans la foulée le Hongrois avant de plier la rencontre. Harris n’est plus qu’à un match d’atteindre sa 3e finale sur le circuit après Adélaïde (2020) et Dubaï (2021).

Harris, quart-de-finaliste du dernier US Open, affrontera samedi pour une place en finale le vainqueur du duel entre l’Italien de 20 ans Jannik Sinner (ATP 13/N.1) et le Français de 26 ans Arthur Rinderknech (ATP 65). Le Sud-Africain devra donc monter à deux reprises sur les courts anversois samedi. En effet, il est toujours engagé dans le tableau du double, en compagnie de Xavier Malisse. Le Belge, qui figure dans son encadrement, est sorti de sa retraite, huit ans après avoir rangé ses raquettes, pour disputer le double. Ils défieront les Néerlandais Wesley Koolhof/Jean-Julien Rojer, têtes de série N.3

Lloyd Harris «super excité» à l’idée de jouer deux fois samedi

«Je suis vraiment super excité à l’idée de jouer ces deux matches et j’ai évidemment l’ambition de les gagner. J’espère que le public répondra présent», a lancé le souriant joueur sud-africain, qui fait équipe avec son coach Xavier Malisse en double.

«Je prends énormément de plaisir ici à Anvers, sur et en dehors des courts. Partager le court avec Xavier est forcément très spécial. Quand le mental va, le tennis suit forcément», a ajouté celui qui parle l’afrikaans et qui peut donc converser en néerlandais avec son coach courtraisien, sorti de sa retraite huit ans après pour disputer le double dans la ville portuaire. «Xavier Malisse m’apporte énormément de choses. Il a été un joueur de haut niveau et a vécu de grands moments pendant sa carrière. Il sait comment gérer de nombreuses situations. Nous travaillons très bien ensemble.»

Harris a levé un coin de voile sur la programmation de samedi en disant qu’il allait d’abord jouer en simple puis en double, contrairement à l’ordre de jeu initial.

Souverain, le Sud-Africain de 24 ans, 32e mondial, a écarté le Hongrois Marton Fucsovics (ATP 39) sur le score de 6-2, 7-5 après 1h24 de jeu. Le droitier de Cape Town est resté calme malgré un break concédé au moment où il pouvait ponctuer le match. «C’est jamais agréable de se faire breaker à ce moment du match. Il fallait simplement rester calme et penser au point suivant. J’y suis arrivé», a expliqué Harris en conférence de presse. «Fucsovics a joué un très bon match en distillant quelques coups le long des lignes. On a vu de très beaux points.»

Tombeur de Rafael Nadal à Washington puis quart-de-finaliste de l’US Open, Harris connait une seconde partie de saison aboutie. Samedi à Anvers, le Sud-Africain pourrait défier pour la première fois le talent italien Jannik Sinner, 20 ans et déjà 13e mondial. Pour ça, l’Italien devra écarter le Français Arthur Rinderknech (ATP 65). «C’est un énorme talent, il est super fort et tellement jeune mais déjà aux portes du top 10. Il va gagner des titres importants. Il est sûrement en confiance après son titre à Sofia (début octobre, ndlr). C’est simplement un joueur incroyable», a dit Harris, qui a aussi franchi un cap cette saison. «J’ai battu beaucoup de bons joueurs cette saison et je pense que ça m’aide au moment de conclure mes rencontres.»

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.