Roland-Garros : Les enjeux du tirage au sort

Roland-Garros va vivre son premier temps fort de la quinzaine vendredi à 11h30 avec le tirage au sort dont le verdict participe grandement au scénario du tournoi qui commence dimanche.

Jacques KLOPP
Roland-Garros : Les enjeux du tirage au sort

Les huit premières têtes de série sont assurées de ne rencontrer aucun joueur mieux classé avant les quarts de finale et les seize premières ne se mélangent pas avant les huitièmes. Si le système protège les cadors, il reste des joueurs que tout le monde veut éviter au premier tour. Dans le tableau masculin, il n’y a pas d’épouvantail absolu cette année mais beaucoup de poils à gratter potentiels. Citons Ivan Ljubicic (36e mondial), Albert Montanes (37e), Juan Monaco (38e), Feliciano Lopez (41e), Philipp Kohlschreiber (44e), Radek Stepanek (57e), Lleyton Hewitt (64e), Juan Carlos Ferrero (72e) et Ernests Gulbis (85e). Le placement de Juan Martin Del Potro, susceptible de rencontrer les meilleurs dès le troisième tour, sera également surveillé de très près.