Du bleu en bas, du bleu en haut, et du vert au milieu

On associe souvent la Martinique aux plages de sable blanc et aux cocotiers. C’est entièrement justifié. Mais cette île des Caraïbes est aussi un formidable terrain de jeu pour traileurs et randonneurs.

Nathanaël Jacqmin
Du bleu en bas, du bleu en haut, et du vert au milieu
©EDA – N-J.-

On ne vient pas à la Martinique pour la rando ou pour courir. C’est évident. Face à 350 kilomètres de côtes, avec des plages idylliques, des criques à l’abri des regards et des baies aux eaux turquoise, les 220 km de sentiers ne font pas le poids. Il faut beaucoup de volonté pour chausser ses baskets quand on sait que la température de l’eau est comprise entre 27 et 30 C° toute l’année.