Namur est aussi capitale de la course à pied

Face à l’engouement pour la course à pied et le trail, parallèlement aux clubs traditionnels, différentes structures se mettent en place. Quatre mois après sa création MyRun, accueille près de 40 coureurs chaque mardi sur la citadelle de Namur.

Nathanaël Jacqmin
Namur est aussi capitale de la course à pied
IMG_0456.JPG

Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige (pas de chance mais jusqu’à présent c’est comme ça chaque mardi) ils se retrouvent avec les frontales à la citadelle de Namur pour une séance d’une heure trente avec des entraîneurs passionnés par la course à pied. Le concept MyRun a été lancé par les organisateurs du Trail de Namur il y a quatre mois à peine. Voyant l’engouement du public pour leur organisation, ils ont décidé d’aller plus loin. Et de partager leur passion pour la course à pied, pour la nature et pour la citadelle de Namur chaque semaine et non pas uniquement le lundi de l’Ascension.

Chaque mardi, Vincent (triathlète), Michaël (trail court), Étienne (médecin du sport branché trail long) et Mathieu (spécialiste du demi-fond) partagent leur expérience à un peloton de coureurs de plus en plus nombreux.

Mais attention. MyRun, n’est pas un nouveau «Je cours pour ma forme». Pour s’inscrire il faut pouvoir être à l’aise sur un 10 km. « L’idée, c’est d’aider les coureurs ou traileurs à aller un peu plus loin dans leur préparation. Les conseils, malgré le groupe, restent très personnalisés. Les séances sont très variées afin de permettre à la personne qui prépare un semi-marathon de progresser, tout comme celui qui est inscrit sur un trail de montagne l’été prochain», assure Vincent, qui est aussi moniteur diplômé en préparation physique et en course d’orientation.

Le groupe, composé actuellement d’une quarantaine de coureurs, est assez homogène. «Mais chacun a l’occasion de réaliser les exercices proposés à son rythme. Lors de sorties plus longues, comme nous sommes plusieurs moniteurs à chaque fois, le groupe peut être divisé afin que chacun puisse progresser sans trop forcer », poursuit Michaël.

Quatre mois à peine après son lancement à Namur, MyRun a déjà trouvé son public. Et un second jour d’entraînement, le jeudi, sera bientôt proposé. La recette du succès: une équipe d’encadrement compétente et très complémentaire.

Namur taillée pour le trail

Il faut dire aussi que Namur, avec sa citadelle et ses nombreux espaces boisés est l’endroit rêvé pour trouver du dénivelé ou allonger la foulée sur les bords de Meuse ou de Sambre. Les Namurois en sont très conscients et s’inscrivent massivement aux différentes épreuves qui voient le jour dans la capitale wallonne: corrida, trail nocturne des Lumeçons, triathlon, duathlon, NamuRaid, UrbanTrail…

C’est à Namur aussi qu’est née la Printanière, cette course qui donnera le coup d’envoi de la saison running 2016 le 13 février prochain sur les hauteurs d’Erpent. Et qui ouvrira le challenge Delhalle, le challenge de la course nature en Belgique.

E www.myrun.be