Le dernier retour de l’incroyable « Hulk »

À 35 ans seulement, serait-on presque tenté de dire, treize ans après ses débuts en F1 chez Williams aux côtés de Rubens Barrichello, Nico Hulkenberg fera donc un énième retour en F1. Pigiste de luxe depuis qu’il a été remercié en 2020 par Renault, l’Allemand a été un secouriste apprécié dans la période Covid où on l’a vu remplacer successivement Sergio Pérez (3e en qualifs avec la Force India), Lance Stroll et Sebastian Vettel. Et chaque fois, le toujours vert " Hulk " a signé des courses solides. De quoi renforcer sa réputation de très bon finisseur et éveiller de bons souvenirs dans la mémoire de Gunther Steiner à la recherche d’un deuxième pilote aussi solide que son Danois, auteur d’une pole surprise dans des conditions particulières au Brésil vendredi dernier… comme Nico Hulkenberg douze ans auparavant avec Williams ! L’ancien protégé de Willi Weber (le même manager que Michael Schumacher, père du pilote qu’il va remplacer) roulera avec Haas pour sa septième écurie différente. Mais, le hic, c’est qu’en 181 départs, il n’a encore jamais réussi à monter sur un podium de F1.

O.d.W.