Le feu chez Hyundai

La voiture de Sordo calcinée, Tanak a quitté le navire, Moncet va perdre son rôle de capitaine intérimaire. Seul Neuville est certain de rester dans la galère coréenne.

Olivier de Wilde
 Image désolante de ce qu’il reste de la Hyundai de Sordo…
Image désolante de ce qu’il reste de la Hyundai de Sordo… ©WRC

Jusqu’à jeudi, ce n’était qu’au figuré qu’on parlait d’étouffer l’incendie chez Hyundai en crise depuis le début d’année. Mais ce vendredi, c’est littéralement que la i20 WRC hybride de Sordo s’est consumée dans la première vraie spéciale du Rallye du Japon. Des images spectaculaires et désolantes d’une voiture coréenne ravagée par les flammes et de 800 000 € partis en fumée. "J’ai senti de la fumée dans l’habitacle puis j’ai vu des flammes à côté de mon siège et je me suis directement arrêté", expliquait le pauvre pilote espagnol transformé en pompier de service et vidant trois petits extincteurs pour tenter de maîtriser le sinistre. En vain.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.