GP du Brésil: Kevin Magnussen (Haas) partira en pole de la course sprint

Kevin Magnussen (Haas) partira en pole position de la course sprint samedi du Grand Prix du Brésil de Formule 1, 21e et avant-dernière épreuve de la saison.

 Kevin Magnussen
Kevin Magnussen ©Photo News

Profitant de la pluie qui s’était invitée, le pilote danois, 30 ans, a créé la surprise et s’est montré le plus rapide de la séance des qualifications vendredi sur le circuit d’Interlagos (4,309 km) à Sao Paulo devançant le double champion du monde, le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et le Britannique George Russell (Mercedes).

Le Scandinave, qui signe la première pole de sa carrière en F1, en tête peu après le début de la dernière séance des qualifications (Q3), a bénéficié d’une interruption de celle-ci en raison d’une sortie de piste de George Russell, pour conserver son rang.

En effet, le temps de sécuriser la piste avant que les monoplaces ne la reprennent, la pluie s’est invitée sur le tracé d’Interlagos, ne permettant pas aux pilotes d’améliorer leur chrono.

George Russell, alors 3e temps avant sa sortie de piste, partira de cette place, devant son compatriote Lando Norris (McLaren), 4e.

Loin derrière, le Mexicain Sergio Pérez (Red Bull) et le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), partiront respectivement 9e et 10e.

Séparé de seulement cinq point au championnat, les deux pilotes sont à la lutte pour la place de dauphin de Verstappen, assuré de son deuxième titre mondial. Pérez compte 280 points et Leclerc 275.

Cette séance de qualifications détermine l’ordre de départ de la course sprint de samedi.

Depuis deux saisons, le but de ces courses "sprint" est d’offrir du spectacle sur trois jours avec des qualifications le vendredi, qui définissent l’ordre de départ de cette course de 100km le samedi, qui elle-même définit la grille de départ du GP dimanche.

Après l’Émilie-Romagne (24 avril) et l’Autriche (10 juillet), le Brésil accueille la dernière course sprint qualificative de la saison.

Carlos Sainz a écopé lui d’une pénalité de cinq places sur la grille de départ de dimanche. L’Espagnol de l’écurie Ferrari a en effet changé le moteur de sa monoplace, pour la sixième fois cette saison. Dès le quatrième changement de moteur, les pilotes sont pénalisés. Carlos Sainz est 6e au classement des pilotes.