WRC: Sébastien Ogier prend les commandes du rallye du Japon après la spéciale d’ouverture

Le Français Sébastien Ogier a pris la tête du rallye du Japon, derniere manche du championnat du monde des rallyes, après avoir signé le meilleur temps de la super spéciale d’ouverture disputée ce jeudi soir à Aichi, au sud-est de Nagoya.

L’octuple champion du monde de 38 ans, vainqueur il y a deux semaines en Espagne, a devancé d’une courte tête la Ford de l’Irlandais Craig Breen et la Hyundai d’Ott Tänak, de respectivement 1/10e et 2/10e de seconde.

"La préparation a été intense, mais pour le moment Vincent fait du bon travail (...). Demain, les choses sérieuses commencent", a déclaré Ogier, pigiste de luxe en WRC, qui fait pour la première fois équipe avec Vincent Landais comme co-pilote.

Le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota), devenu le plus jeune champion du monde WRC à 22 ans et un jour en Nouvelle-Zélande début octobre, pointe à la 5e place provisoire, à 6/10e d’Ogier.

"Vendredi sera une journée très longue avec des spéciales difficiles et étroites. C’est quelque chose que nous n’avons pas vraiment vu auparavant, donc ce sera un tout nouveau défi", a assuré Rovanperä à l’arrivée de la super spéciale.

Le rallye du Japon, de retour au calendrier après 12 ans d’absence, se poursuit vendredi avec deux boucles de trois spéciales (sur 19 en tout).