Une Ferrari de F1 de Schumacher vendue pour un montant record de plus de 13 millions d’euros

Une emblématique Ferrari de Formule 1 pilotée par le légendaire pilote allemand Michael Schumacher en 2003 a été vendue aux enchères à Genève mercredi pour la somme record de 13 millions de francs suisse (13,2 millions d’euros).

Une Ferrari de F1 de Schumacher vendue pour un montant record de plus de 13 millions d’euros
©AFP

La F2003-GA Chassis 229 avec laquelle Michael Schumacher a remporté de nombreuses courses lors de la saison 2003 a enregistré "un prix record pour une Formule 1 de l’ère moderne", a déclaré le commissaire-priseur de Sotheby’s, abattant son marteau après une ultime offre de 13 millions de francs suisses (14,63 millions avec les frais).

C’est presque le double du record de 7,5 millions de dollars détenu par un autre bolide Ferrari aussi piloté par le champion allemand, lors de la saison 2001 de Formule 1 et déjà vendu par Sotheby’s en 2017 à New York.

Le lot d’exception de ce mercredi était estimé entre 7,5 et 9,5 millions de francs suisses mais au terme d’enchères haletantes, c’est un acheteur qui a renchéri de 500.000 francs d’un coup qui a emporté la voiture.

L’identité du nouveau propriétaire n’est pas encore connue mais la maison de vente a indiqué qu’il était originaire d’Europe.

Les ventes de ce type de voitures avec un tel pedigree sont rares.

"C’est une des Ferrari qui a le plus de victoires de l’histoire de la marque, donc c’est une voiture très importante dans l’histoire de l’automobile", avait expliqué à l’AFPTV Vincent Luzuy, de la branche qui s’occupe des ventes de voitures de luxe chez Sotheby’s, lors de la présentation du bolide aux journalistes.

Six fois champion

"Elle a été développée par deux ingénieurs - Rory Byrne et Ross Brawn - qui ont décidé d’avoir une ‘wheelbase’ (empattement) un peu plus longue pour travailler les aérodynamismes", avait-il expliqué.

C’est au volant de cette voiture, introduite lors du Grand Prix d’Espagne 2003, que Schumacher a remporté cinq victoires cette saison-là, en Espagne pour sa première sortie puis en Autriche, au Canada, en Italie et aux Etats-Unis.

La voiture a également décroché trois pole positions et trois tours les plus rapides en course et accroché deux podiums à Monaco et en France, permettant à Schumacher de remporter un sixième titre de champion du monde, effaçant le record qu’il co-détenait alors avec l’Argentin Juan Manuel Fangio, tout en offrant à Ferrari son cinquième titre consécutif de champion du monde des constructeurs, indique Sotheby’s.

Michael Schumacher, qui remportera encore un septième titre de champion du monde en 2004, n’a plus été vu en public depuis un terrible accident de ski en décembre 2013 en France.