Bagnaia recolle au championnat

Troisième d’un Grand Prix remporté par Oliveira, l’Italien profite du naufrage de Quartararo, 17e.

Philippe Jacquemotte
 Troisième d’un Grand Prix disputé dans des conditions dantesques, Bagnaia a réalisé une belle opération.
Troisième d’un Grand Prix disputé dans des conditions dantesques, Bagnaia a réalisé une belle opération. ©afp

Gros stress au départ du Grand Prix de Thaïlande. Alors que toutes les séances avaient été disputées sur le sec, la pluie a inondé la piste pendant la course Moto2, interrompue après neuf tours. Cela ne s’est arrangé que très légèrement pour le MotoGP. Du coup, comme le règlement l’exige, les pilotes ont fait trois tours de reconnaissance avant de venir se placer pour le départ. Des conditions délicates, dans lesquelles Quartararo, quatrième sur la grille, brille rarement, et que Pecco Bagnaia appréhende.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.