Carlos Sainz s’offre une première victoire au terme d’un GP de Grande-Bretagne mouvementé et spectaculaire

Carlos Sainz aura dû attendre son 150e départ pour enfin monter sur la plus haute marche du podium.

Belga
 Carlos Sainz aura dû attendre son 150e départ pour enfin monter sur la plus haute marche du podium
Carlos Sainz aura dû attendre son 150e départ pour enfin monter sur la plus haute marche du podium ©AFP

Dimanche, le pilote Ferrari s’est imposé au terme d’un GP de Grande-Bretagne mouvementé. Interrompue après un violent crash dès le premier tour, cette 10e manche du championnat du monde de Formule 1 a tourné en faveur de l’Espagnol, qui s’est imposé devant le Mexicain Sergio Perez (Red Bull) et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), dimanche à Silverstone. Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), longtemps aux commandes, et l’Espagnol Fernando Alonso (Alpine) complètent le top 5.

Leclerc pointait en tête de la course au 39e des 52 tours quand un problème survenu sur l’Alpine du Français Esteban Ocon a forcé la direction de course à sortir la voiture de sécurité.

Sainz, Perez et Hamilton ont profité du déploiement de la safety car pour changer leur pneu en vue de la fin de course alors que Leclerc restait en piste. La voiture de sécurité écartée au 42e tour, la course a connu un final haletant.

Profitant de ses pneus neufs, Sainz a dépassé Leclerc, qui a aussi dû s’incliner, au terme de belles batailles, devant Perez et Hamilton.

Alors qu’il avait pris la tête dans le 10e tour à la suite d’une erreur de Carlos Sainz, Max Verstappen a subitement perdu de la vitesse. "Ma voiture est cassée", a dit le Néerlandais à son équipe. Le champion du monde, qui garde malgré tout la tête du classement général, a finalement terminé en 7e position.

L’Allemand Mick Schumacher, fils de l’illustre Michael Schumacher, septuple champion du monde, a inscrit ses premiers points en carrière en franchissant la ligne à la 8e place.

Sainz, 27 ans et auteur de sa première pole en carrière samedi, a ouvert son palmarès dans la catégorie reine après avoir terminé cinq fois à la deuxième place.

Le début du Grand Prix a été marqué par le déploiement du drapeau rouge après la violente sortie de Guanyu Zhou . Le Chinois a vu son Alfa Romeo se retourner avant de percuter les barrières de sécurité à très haute vitesse au bout de la première ligne droite. Zhou évacué et ne souffrant d’aucune blessure grave, la course a pu reprendre ses droits après près d’une heure d’interruption.

La 11e manche de la saison se tiendra sur le circuit du Spielberg, théâtre du GP d’Autriche dimanche prochain.