«Petit nègre»: Nelson Piquet dérape envers Lewis Hamilton qui réagit

Ce mardi, la FIA a condamné les déclarations racistes de l’ancien champion du monde brésilien. Des propos tenus lors du Grand Prix de Silverstone 2021.

La Rédaction de L'Avenir
 La Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) n’a pas manqué, dans un communiqué, de condamner ces propos.
La Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) n’a pas manqué, dans un communiqué, de condamner ces propos. ©Montage EDA

Une petite bombe dans le milieu de la F1. Ce lundi, CNNBrésil a relayé la sortie de piste raciste de l’ex-pilote NelsonPiquet en marge du Grand Prix de Silverstone pour une chaîne brésilienne en 2021.L’ex-triple champion du monde analyse la course et l’accrochage entre Lewis Hamilton et Max Verstappen. "Le petit nègre a placé sa voiture dans une mauvaise position et ne l’a pas laissé passer", lâche l’ancien champion.

"Il l’a fait pour l’emmerder. Sa chance est que seul l’autre (Verstappen) s’est fait baiser", avait ajouté Piquet, qui est le père de la compagne de Verstappen et qui fait partie des soutiens du chef d’État brésilien d’extrême droite Jair Bolsonaro.

«Ces mentalités archaïques doivent changer»

Ce mardi, le sextuple champion du monde de Formule 1 Lewis Hamilton a réagi, en rappelant que "ces mentalités archaïques (devaient) changer".

"Ce sont plus que des paroles. Ces mentalités archaïques doivent changer et n’ont pas de place dans notre sport", a tweeté le Britannique."J’ai été entouré de comportements tels que celui-là et pris pour cible toute ma vie. Il y a eu du temps pour apprendre, maintenant est venu le temps de l’action", a ajouté le pilote de l’écurie Mercedes, actuellement 6e du Championnat du monde 2022.

«Inacceptable»

La Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) n’a pas manqué, dans un communiqué, de condamner ces propos. "Le language discriminatoire et raciste est inacceptable sous n’importe quelle forme qui soit et n’a aucune place dans notre société, a écrit la FIA. Lewis est un ambassadeur incroyable pour notre sport et mérite le respect. Ses efforts pour accroître la diversité et l’inclusion sont une leçon pour beaucoup d’entre nous."

Mercedes a également condamné les propos de Nelson Piquet. "Ensemble, nous partageons une vision d’un sport automobile diversifié et inclusif, et cet incident souligne l’importance fondamentale de continuer à poursuivre cette lutte", indique l’écurie allemande.

Ce dimanche, Lewis Hamilton revient à Silverstone.