Monaco, un GP ennuyant et grisant à la fois

Les Américains de Liberty Media, nouveaux patrons de la F1, menacent-ils réellement le circuit de la Principauté ?

Olivier De Wilde
Monaco, un GP ennuyant et grisant à la fois

La F1 à Monaco, c’est comme la dinde à Noël. Créée en 1929, cette course dans les rues de la Principauté fait partie des traditions. Même si avec le temps, certaines se perdent. Ainsi, cette année et pour la première fois, les monoplaces les plus rapides du monde n’ont pas pris la piste le jeudi de l’Ascension. Elles s’élanceront pour les premiers essais libres ce vendredi après-midi à 14h, comme sur un GP normal.