Kalle Rovanpera remporte le Rallye du Portugal haut la main, Thierry Neuville cinquième

Dani Sordo remporte la Power Stage. Notre compatriote reste deuxième du championnat mais à 46 points déjà du jeune Finlandais !

Olivier de Wilde
Kalle Rovanpera remporte le Rallye du Portugal haut la main, Thierry Neuville cinquième

Quatrième manche du championnat du monde, le Rallye du Portugal a vu la cinquième victoire mondiale de Kalle Rovanpera, sa troisième consécutive cette saison après la Suède et la Croatie.

Premier sur la route vendredi, le jeune Finlandais de 21 ans a géré de brillante manière le balayage avant de prendre le meilleur sur son équipier Elfyn Evans hier en signant trois meilleurs temps successif dans l'après-midi.

Ce dimanche, il a résisté à la pression du Gallois en gérant une mince avance pour s'envoler au championnat du monde où il compte désormais 46 unités d'avance sur son plus proche poursuivant, notre compatriote Thierry Neuville.

"Je suis très heureux de cette victoire car c'était loin d'être gagné d'avance vu ma position de départ," se félicitait le fils prodige d'Harry faisant le break au championnat. "Merci à Toyota de nous avoir donné une aussi bonne voiture et à Jari-Matti Latvala de nous avoir permis de nous battre jusqu'au bout."

Deuxième à 15.2, Elfyn Evans marque ses premiers gros points de la saison ce qui le relance quelque peu au championnat du monde. Mais le vainqueur de l'édition 2021 ne pouvait masquer une légitime déception après avoir mené plus de la moitié de la course. Sébastien Ogier est parti, mais le double vice-champion a trouvé un autre maître...

Très belle course, sa plus belle sans doute, de Takamoto Katsuta en pleurs après avoir perdu le podium dans la toute dernière spéciale pour 2.1 seulement face à Dani Sordo s'offrant le dernier scratch et les cinq points bonus. Et consolant sportivement le Japonais.

Thierry Neuville était bien parti pour signer un nouveau podium vendredi, mais un bris de cardan lui a coûté 1'40 et toute chance de briller.

Avec cette cinquième place et les trois points bonus de la Power Stage, le Belge limite encore les dégâts.

"J'ai déjà dit ma façon de penser," a commenté le Saint-Vithois. "J'ai du mal de digérer ce qui m'est encore arrivé lors de la première étape. J'espère que le message est passé. Bravo à Toyota pour leur fiabilité... J'espère pouvoir prendre ma revanche dans deux semaines en Sardaigne"

Où il sera, hélas à nouveau deuxième sur la route le premier jour.

Grâce à deux scratches notamment mais aussi les problèmes de freins de Craig Breen, Ott Tanak est finalement remonté au 6ème rang devant Pierre-Louis Loubet, premier des pilotes Puma. Cela donne donc au final trois Toyota devant trois Hyundai et trois Ford ce qui constitue une grosse déception pour M-Sport qui se consolera en se souvenant avoir mené l'épreuve vendredi au terme de la 4ème spéciale avant la bêtise très rare de Sébastien Loeb.

Signalons enfin que Hyundai a aussi perdu la victoire en WRC2 suite à la sortie de Teemu Suninen dans la toute dernière spéciale, la première place revenant dès lors à la Citroën C3 Rally2 de Johan Rossel.