Xavier Siméon: «Très content d’être champion dans une discipline où j’ai grandi»

«Je suis super heureux de ce titre mondial, une belle récompense après toutes ces années de GP, c’est un autre chemin» a déclaré Xavier Siméon, sacré champion du monde d’endurance motocycliste (FIM EWC), samedi à l’issue des 6 Heures de Most.

Xavier Siméon: «Très content d’être champion dans une discipline où j’ai grandi»

«Très content d’être champion dans une discipline où j’ai grandi car c’est ici que j’ai eu la passion pour la moto avec mon papa qui y était lui-même pilote. L’équipe a fait un super boulot, c’est juste un team incroyable - là on peut clairement le dire: sans eux on ne serait pas champions! Je n’ai pas pu l’être l’an dernier en n’ayant pas fait 75% des courses avec la même équipe, cette année on l’est en gagnant les 24h du Mans et le Bol d’Or. C’est juste fantastique! Merci à Freddy Tacheny, merci à Zelos, à tous les partenaires qui ont toujours été là. Aujourd’hui, c’est une récompense que je leur envoie, en espérant que ce ne soit que le premier?»

Freddy Tacheny, fondateur de Zelos, la structure de management de Xavier Siméon exulte lui aussi: «Un Belge champion du monde d’endurance moto ET double vainqueur aux 24h du Mans et au Bol d’Or la même saison, ça ne s’était plus vu depuis Stéphane Mertens en 2002! C’est un moment historique pour la moto belge. Je suis extrêmement fier de Xavier Siméon, notre pilote Zelos/Classic 21, qui a une fois de plus démontré toute l’étendue de son talent.»

C’est un moment historique pour la moto belge

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.