Tom Colsoul : « Ouvrir la route au Dakar était difficile, mais c’était un beau challenge »

Le duo belgo-néerlandais, en tête après le prologue et après l’étape annulée de dimanche, a ouvert la voie pour terminer en définitive à quelques 5 minutes du Français Sébastien Loeb (Peugeot), vainqueur et nouveau leader.

Ouvrir la route au Dakar n’est jamais chose aisée. Ce fut à Tom Colsoul, co-pilote de Berhard ten Brinke (Toyota) qu’échut cet honneur lundi lors de la 2e étape du rallye.