Tom Boon : « Nous ne pensons pas une demi-seconde que la rencontre sera facile contre la Nouvelle-Zélande »

Tom Boon prévient les supporters belges que ce quart de finale sera plus compliqué que sur papier.

Interview : Thibaut Vinel
 Tom Boon reste une menace dès qu’il entre dans le cercle.
Tom Boon reste une menace dès qu’il entre dans le cercle. ©Belga

La Belgique prépare son match le plus compliqué de cette Coupe du monde. Mardi à 14h30, les Red Lions défieront la dixième nation mondiale qui n’était pas attendue à pareille fête. Ce Belgique – Nouvelle-Zélande est très déséquilibré. Les Kiwis n’ont plus battu les Belges depuis les JO de Rio et ce match de poule sans enjeu. Depuis leur titre de champions olympiques en 1976, les Black Sticks n’ont plus joué une demi-finale olympique ou en Coupe du monde. Tous les curseurs placent les Belges comme favoris. Probablement le plus grand piège.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...