Les Red Panthers prennent leur revanche sur l’Espagne

Les Red Panthers, l’équipe nationale de hockey, s’est imposée 3-0 devant l’Espagne (FIH-7), dans son 8e match de Hockey Pro League, ce samedi soir à Wilrijk, prenant leur revanche après la courte défaite 1-2 la veille.

Belga
 Barbara Nelen et ses coéquipières l’ont emporté face à l’Espagne.
Barbara Nelen et ses coéquipières l’ont emporté face à l’Espagne. ©BELGA

Grâce à ce succès, leur troisième dans la compétition, les Belges, 8e mondiales, retrouvent la 5e place du classement (sur 9 équipes), avec 9 points, aux dépens de leur adversaire du jour, désormais 6e avec le même nombre d’unités mais en 10 matchs.

Les protégées de Raoul Ehren, sans Alix Guerniers et France De Mot, remplacées par les jeunes Delphine Marien et Astrid Bonami, ont eu une importante possession de balle en leur faveur en première mi-temps (67% pour la Belgique, contre 33% pour l’Espagne). Comme vendredi soir, les Panthers se sont créés plusieurs belles occasions, mais en ont cette fois profité. Delphine Marien a ouvert le score sur une reprise d’un centre de Justine Rasir après un beau débordement de celle-ci sur l’aile gauche (20e). C’est le premier but international de la jeune attaquante du Dragons. Ambre Ballenghien a doublé cette avance sur un penalty-stroke, accordé pour un tackle volontaire sur Charlotte Englebert (27e, ps). Le 3e quart-temps s’est déroulé tout en contrôle côté belge, avec Aisling D’Hooghe dans les buts qui fêtait sa 200e sélection, poursuivant sa tournante avec Elena Sotgiu lors de chaque quart-temps. Abi Raye a fixé le score en fin de partie à la reprise d’un centre de la droite (56e).

Avec 9 points en 8 rencontres, la Belgique remonte à la 5e place de la compétition regroupant les 9 meilleures nations mondiales (en dehors de l’Australie et la Nouvelle-Zélande, empêchées). Loin devant, l’Argentine domine les débats avec 30 unités, devant l’Inde (22) et les Pays-Bas (19).

Pour les Red Panthers, les 4 doubles duels de Pro League encore à suivre (Chine, Inde, Angleterre et Etats-Unis) marquent la préparation finale des Belges dans leur objectif principal de la saison: la Coupe du monde féminine, organisée début juillet conjointement aux Pays-Bas et en Espagne (du 1er au 17 juillet).