Hockey Pro League: Red Lions et Red Panthers reprennent la compétition vendredi contre l’Espagne

Red Lions et Red Panthers affronteront à deux reprises l’Espagne, vendredi et samedi à Anvers, signant ainsi leur retour à la compétition en Hockey Pro League après une interruption de plus de trois mois.

Belga
Hockey Pro League: Red Lions et Red Panthers reprennent la compétition vendredi contre l’Espagne
©Belga

Suivront ensuite d’ici le 19 juin 4 autres doubles confrontations, avec dans l’ordre la France, l’Afrique du Sud, l’Inde et l’Angleterre pour les champions olympiques, alors que les protégées de Raoul Ehren enchaîneront contre la Chine, l’Inde, l’Angleterre et les Etats-Unis.

Ces duels marquent aussi la préparation finale des Red Panthers dans leur objectif principal de la saison: la Coupe du monde féminine, organisée début juillet conjointement aux Pays-Bas et en Espagne (1-17/07). Les messieurs, qui viennent de récupérer après 8 mois sabbatiques leur mentor Shane McLeod, qui officiera comme assistant de Michel van den Heuvel, disposent eux d’un peu plus de temps, puisque leur Mondial n’est programmé qu’en janvier 2023, en Inde.

Après six matchs joués fin 2021 et début 2022 dans cette 3e édition de la Hockey Pro League, les champions olympiques occupent la 6e place, avec 10 points, mais comptent le moins de matchs disputés (6, avec les Pays-Bas). La tête du classement est tenue par l’Inde, 27 unités en 12 matchs, devant l’Argentine (24 pts) et l’Allemagne (20), eux aussi en 12 duels. 

Vendredi  contre l’Espagne (FIH-9), la Belgique, toujours N.2 mondiale derrière l’Australie, ne pourra compter sur Antoine Kina. Au lendemain de sa finale des playoffs, le milieu de terrain gantois a subi une intervention au talon gauche à la suite de douleurs récurrentes. Le capitaine gantois sera indisponible jusque fin juin. 

Michel van den Heuvel devra aussi composer sans ses Lions engagés samedi dans la 2e manche des playoffs du championnat des Pays-Bas. Soit Arthur Van Doren (Bloemendaal), Nicolas Poncelet (Amsterdam), Sébastien Dockier et Alexander Hendrickx (Pinoké). 

L’occasion sans doute pour le staff belge, désormais recomposé comme lors de leurs sacres des Mondiaux de 2018 et des JO 2021, d’offrir plus de temps de jeu aux jeunes internationaux comme William Ghislain, Guillermo Hainaut ou Tommy Willems. C’est lors des derniers JO de Tokyo que les deux nations se sont rencontrées pour la dernière fois, avec un succès 3-1 des Belges en quarts de finale, lors de leur irrésistible marche vers le titre suprême qui leur manquait.

Ces matchs des Red Lions, tenants du titre en Pro League, seront précédés à chaque fois du match de l’équipe nationale dames contre les Espagnoles, 7e à la FIH, qui les devancent d’une place au classement mondial. 

Les Red Panthers, 6e au classement de la compétition, totalisent le même nombre de points que leurs futures adversaires (6), mais comptent deux matchs de moins. Loin devant, l’Argentine domine les débats avec 30 unités, devant l’Inde (22) et les Pays-Bas (19). 

La semaine dernière, les Red Sticks, se sont inclinées à deux reprises 0-1 devant les Argentines. C’est lors de leur dernière confrontation directe contre les Espagnoles, en juin 2021, que les jeunes Belges de Raoul Ehren avaient décroché la médaille de bronze de l’Euro d’Amsterdam, en battant l’Espagne 3-1 dans le match pour la 3e place.

Les quatre rencontres face aux Red Sticks se joueront sur le terrain de l’Olympia hockey club, à la Wilrijkseplein d’Anvers. Les dames à 18h00 et les messieurs dès 20h30 les deux jours.