Malgré les louanges d’Ancelotti, Eden Hazard ne décolle pas du banc à Valladolid, Courtois décisif, Benzema double buteur

Le Real Madrid se déplace à Valladolid, ce vendredi soir.

La Rédaction
Carlo Ancelotti promet du temps de jeu à Eden Hazard en 2023. (Photo by ANDY BUCHANAN / AFP)
Carlo Ancelotti promet du temps de jeu à Eden Hazard en 2023. (Photo by ANDY BUCHANAN / AFP) ©AFP or licensors

La Liga a repris ses droits depuis jeudi soir et le Real Madrid est replongé dans sa course-poursuite avec le FC Barcelone dès ce vendredi soir. Les hommes de Carlo Ancelotti se déplaçaient à Valladolid, 15e, avec la ferme intention de reprendre provisoirement la tête du championnat (le Barça recevra l’Espanyol ce samedi à 14h).

La presse espagnole s’était emballée sur l’état de forme d’Eden Hazard, ces derniers jours. Et Carlo Ancelotti avait confirmé qu’il était très content de ce que montrait son numéro 7 aux entraînements : “Il est en meilleure forme que quand il est parti à la Coupe du monde”.

Les nouvelles promesses d’Ancelotti pour Eden Hazard : vrai ou faux espoir ?

L’Italien avait même laissé planer le doute sur une éventuelle titularisation ce vendredi, assurant qu’Eden Hazard aurait un “rôle à jouer dans un futur proche”.

Mais on commence à connaître ce refrain par coeur et Eden Hazard lui-même ne doit être guère surpris de se retrouver sur le banc, ce vendredi soir, malgré les louanges de son coach, qui lui a préféré Asensio, Valverde et Vinicius Junior en soutien de Benzema.

Et finalement, comme ce fut si souvent le cas en première partie de saison, Eden Hazard n'a pas eu droit à du temps de jeu...

A la pause, les Madrilènes partageaient l'enjeu, ne parvenant pas à inscrire le moindre but. Thibaut Courtois parvenait à maintenir ses filets inviolés. Il n'a été contraint de se déployer qu'à une seule reprise.

A l'heure de jeu, alors qu'on aurait pu s'attendre à voir Eden Hazard monter au jeu, ce sont Lucas Vazquez et Rodrygo qui ont fait leur apparition sur la pelouse, lancés par leur coach Carlo Ancelotti.

Peu après l'heure de jeu, Thibaut Courtois a failli être surpris sur un corner que le botteur de Valladolid a tenté de faire rentrer directement. Sur l'action suivante, sa parade était impériale sur une tête de Leon.

A la 77ème minute de jeu, Eden Hazard était aperçu sur le banc des réservistes, même pas envoyé à l'échauffement par Carlo Ancelotti.

A dix minutes de la fin, Le Real Madrid a obtenu un penalty sur une faute de main, survenue après un duel lors d'un corner. Sergio Leon, qui a été contesté la décision de l'arbitre auprès de l'assistant, a pris un carton rouge direct.

Karim Benzema ne s'est pas fait prier et a transformé le penalty, permettant au Real de mener au score.

Le Français a inscrit son doublé quelques instants plus tard, sur une superbe percée d'Eduardo Camavinga. Bien lancé par Modric, le milieu de terrain monté au jeu trouvait Karim Benzema en retrait. Le dernier vainqueur du Ballon d'Or contrôlait calmement le ballon et crucifiait le portier adverse.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...