Nouveau coach, nouveaux cadres et nouveaux objectifs : la transition des Diables rouges en questions

Avec le départ de Martinez et la fin de la génération dorée, les Diables sont à un tournant de leur histoire. Mais l’Euro 2024, c’est déjà dans 18 mois. Et la préparation au Mondial 2026 commence maintenant.

Maxime Jacques, envoyé spécial au Qatar
Red Devils pictured at the start of a soccer game between Belgium's national team the Red Devils and Croatia, the third and last game in Group F of the FIFA 2022 World Cup in Al Rayyan, State of Qatar on Thursday 01 December 2022. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR
Le visage des Diables rouges va changer.

Le football a cette capacité de mêler des émotions parfois éloignées dans un laps de temps parfois très court. Au lendemain de l’énorme déception qui accompagne forcément l’élimination des Diables, il y a la crainte de l’avenir. Mais il y a aussi de l’excitation et de l’espoir. Car si la génération dorée est arrivée en fin de cycle, la suite ne s’annonce pas dramatique pour autant. “Quand c’est la fin de quelque chose, c’est le début d’autre chose. La relève est là et il faut avoir confiance dans la nouvelle génération”, disait, juste après le match, un Thorgan Hazard qui nous a impressionnés par sa qualité à prendre du recul et à analyser les choses avec justesse, même à chaud.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...