Officiel : Martinez annonce son départ des Diables après le partage contre la Croatie au Qatar (vidéo)

Le fiasco de cette Coupe du monde 2022 aura poussé le sélectionneur à quitter son poste.

Romain Helas
Belgium's Spanish coach #00 Roberto Martinez reacts during the Qatar 2022 World Cup Group F football match between Croatia and Belgium at the Ahmad Bin Ali Stadium in Al-Rayyan, west of Doha on December 1, 2022. (Photo by JACK GUEZ / AFP)
Le sélectionneur des Diables Rouges a décidé de démissionner suite à l'élimination des Diables face à la Croatie au Qatar. ©AFP or licensors

Roberto Martinez a annoncé son départ de la Fédération belge après le match nul contre la Croatie (0-0). L’Espagnol était en fin de contrat, il ne s’agit donc pas d’une démission à proprement parler mais d’un refus d’entrer en négociations avec la Fédération pour un éventuel nouveau contrat. «L’élimination n’y change rien, même si on avait été champion du monde je serais parti. Ma décision a été prise avant la Coupe du monde», précise-t-il. L’élimination n’y change rien, même si on avait été champion du monde je serais parti. Ma décision a été prise avant la Coupe du monde."

+ LIRE AUSSI | Vers plusieurs retraites internationales chez les Diables rouges ? "Je vais voir avec ma famille si j’arrête"

Avant de rappeler qu’il était resté “loyal” aux Diables rouges en 2018, malgré “plusieurs propositions reçues” dans la foulée de la Coupe du monde en Russie.

+ LIRE AUSSI | Lukaku en rate quatre, Dendoncker et De Bruyne se montrent: les notes des Diables après l’élimination face à la Croatie

La Belgique doit donc se trouver un nouveau sélectionneur mais aussi un nouveau directeur technique. Roberto Martinez était en poste depuis six ans, il avait succédé à Marc Wilmots en juillet 2016.

”C'était une bonne performance”

”Il n’y a pas de regrets à avoir aujourd’hui mais bien sûr les deux premiers matches”, expliquait également Roberto Martinez en évoquant “une bonne performance”.

”Cela reste toujours difficile de gagner les matchs de poule et on ne l’a pas fait. Mais cela reste le même feeling que perdre en phase à élimination directe. Si c’est la fin d’une génération dorée ? Non il y a encore des joueurs comme Tielemans et Doku qui vont apporter de grandes choses. La génération dorée va apporter beaucoup à la génération future.”

Et de reconnaître que “c’est clairement insuffisant d’être éliminé dans cette phase de groupe après tout ce que nous avons fait.”

+ LIRE AUSSI | Coupe du monde 2022 : « Martinez laisse un immense héritage au football belge », pour Peter Bossaert

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...