Coupe du monde 2022 : « Martinez laisse un immense héritage au football belge », pour Peter Bossaert

Roberto Martinez, qui a quitté son poste de sélectionneur de la Belgique après le partage 0-0 contre la Croatie, " laisse un immense héritage aux prochaines générations du football belge ", a déclaré Peter Bossaert, le CEO de l’Union belge de football (URBSFA).

Belga
 Roberto Martinez.
Roberto Martinez. ©Photo News

"Nous remercions Roberto Martinez pour tout ce qu’il a accompli avec cette génération dorée, en tant qu’entraîneur et en tant que directeur technique: quatre années consécutives comme numéro 1 au classement FIFA, une médaille de bronze à la Coupe du monde 2018 et des qualifications à l’Euro 2020, au Final Four de la Ligue des Nations 2021 et à la Coupe du monde 2022", a expliqué Bossaert.

"Avec son équipe, Roberto a laissé un immense héritage aux prochaines générations du football belge", a poursuivi Martinez. "Nous seulement en introduisant une structure moderne sur l’analyse, l’éducation et le scouting, mais aussi en initiant la préparation de la prochaine étape de la carrière des joueurs visant à devenir entraîneur. Sa contribution à l’expansion du tout nouveau centre de football de Tubize, à la pointe de la technologie, a aussi été énorme."

"Enfin, nous le remercions pour l’atmosphère familiale qu’il a apportée dans notre maison et pour avoir été un grand ambassadeur du football belge", a encore indiqué Bossaert. "Il manquera beaucoup à l’ensemble du personnel de l’URBSFA. Nous souhaitons à Roberto Martinez le meilleur pour l’avenir."

Martinez dirigeait les Diables Rouges depuis 2016.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...