Roberto Martinez s’est fâché à la mi-temps de Belgique-Canada : « Mais je peux encore me mettre plus en colère que ça »

On a posé à Roberto Martinez les questions qui nous taraudaient après la décevante entrée en matière de la Belgique, face au Canada, dans ce Mondial.

Maxime Jacques
 Dans les vestiaires, après une mi-temps catastrophique, le coach national a poussé une gueulante.
Dans les vestiaires, après une mi-temps catastrophique, le coach national a poussé une gueulante. ©Photo News

On va d’abord vous dévoiler un peu les coulisses d’un grand tournoi. Après les matchs, il n’est pas rare que le sélectionneur fédéral accorde une interview exclusive à la presse belge. Pour revenir, à froid, sur la rencontre de la veille. Vu la pauvreté du match des Diables face au Canada, et malgré la victoire, on n’était pas certain que Roberto Martinez le fasse cette fois-ci. Mais beau joueur, le Catalan s’est présenté. Visage fermé et training sur les épaules, il savait que les questions étaient nombreuses au vu de la mauvaise prestation de ses joueurs, mercredi soir, pour leur entrée dans le Mondial. Mais il n’a rien éludé.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

COUPE DU MONDE