Le débrief de la 4e journée de la Coupe du monde 2022 : les Diables assurent l’essentiel, l’Espagne puissance 7, l’Allemagne trébuche

Voici ce qu’il faut retenir de cette quatrième journée du Mondial 2022.

Thomas Bastin
 Thibaut Courtois a livré une prestation cinq étoiles avec les Diables.
Thibaut Courtois a livré une prestation cinq étoiles avec les Diables. ©-Montage EDA

1Les Diables souffrent mais assurent l’essentiel

La Belgique s’est imposée pour son entrée en lice face au Canada. Si tout ne fut pas brillant, les Diables, arbitrés par Monsieur Sikazwe, font déjà la très bonne opération dans leur groupe.

2L’Espagne donne déjà le ton

Le (gros) carton de cette quatrième journée est signé par l’Espagne, facile vainqueur du Costa Rica sur le score de… 7-0.

3Deuxième surprise: l’Allemagne tombe contre le Japon

Un jour après la défaite de l’Argentine, c’est une autre grande nation du football qui a dû courber l’échine pour son premier match dans ce Mondial. Les Allemands ont été battus 1-2 par le Japon.

4Le Maroc et la Croatie se neutralisent

Au terme d’une rencontre pauvre en occasions, le Maroc et la Croatie, les deux adversaires des Diables dans le groupe F, se sont quittés dos à dos. Une bonne opération pour la Belgique.

5Jack Grealish a tenu sa promesse

+ A LIRE | Jack Grealish et Finlay : l’histoire d’amour entre un joueur professionnel et un fan atteint de paralysie cérébrale (vidéos)

COUPE DU MONDE