Belgique-Canada à la Coupe du monde 2022 : bousculés, les Diables s'imposent dans la douleur

Malmenés toute la rencontre ce mercedi 23 novembre 2022, les Diables n'ont pas brillé pour leur entrée en lice dans ce Mondial. Néanmoins, la Belgique, qui s'est imposée (1-0), prend la tête de son groupe.

La Rédaction de L'Avenir
Belgium's Leandro Trossard, Belgium's Eden Hazard and Belgium's Amadou Onana celebrate after winning 1-0 a soccer game between Belgium's national team the Red Devils and Canada, in Group F of the FIFA 2022 World Cup in Al Rayyan, State of Qatar on Wednesday 23 November 2022.
BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Les Diables entamaient leur Mondial ce mercredi soir face au Canada. Alors que le Maroc et la Croatie ont partagé l’enjeu en début d’après-midi, la Belgique a l’occasion de prendre la tête du groupe F en cas de victoire.

Le match

Roberto Martinez avait décidé de titulariser Dedoncker aux côtés de Vertonghen et Alderweireld en défense. Le reste du onze de base était attendu, avec des couloirs occupés par Castagne à droite et Carrasco à gauche, alors que l’entrejeu sera formé de Witsel et Tielemans.

Dominer n'est pas gagné. Le Canada l'aura appris à ses dépens face à nos compatriotes. Durant quarante minutes, les Canadiens ont mis la pression sur les Diables. Dès la dixième, Buchanan, l'attaquant du FC Bruges, voyait sa frappe être déviée par le bras de Carrasco. Le VAR intervenait pour accorder, logiquement, un penalty. Alphonso Davies prenait ses responsabilités mais Thibaut Courtois se détendait parfaitement pour arrêter le penalty.

La suite ? Un festival de gestes ratés dans le chef des Diables qui affichaient un piètre visage. A plusieurs reprises, le Canada aurait d'ailleurs pu tromper Courtois. David (30e) et Laryea (39e) manquaient cependant l'ouverture du score.

Dans les cordes, la Belgique allait pourtant sortir de sa boîte contre le cours du jeu. Lancé en profondeur par Alderweireld, Michy Batshuayi se retrouvait face à Borjan et ouvrait le score, juste avant la pause.

Après la pause, Roberto Martinez faisait entrer Onana et Meunier à la place de Tielemans et Carrasco. A l'instar de la première mi-temps, les Diables allaient souffrir face à des Canadiens bien en place offensivement.

A l'heure de jeu, Trossard remplaçait Eden Hazard. Cinq minutes plus tard, Batshuayi oubliait de tirer au bout d'une contre-attaque menée par De Bruyne, laissant passer une rare opportunité de faire le break.

L'intensité baissait d'un cran et les Diables n'étaient plus mis en difficulté dans le quart d'heure suivant. Mais Larin, fraichement monté au jeu, s'offrait une occasion à la 80e minute avec une tête facilement captée par Courtois.

Le score n'allait plus évoluer. La Belgique s'impose sur le plus petit des écarts dans la douleur... et prend déjà la tête de son groupe.

+ A LIRE | Hadja Lahbib supporte les Diables aux côtés du président de la FIFA et… avec le brassard « One Love »

Les compositions

BELGIQUE : Courtois, Dendoncker, Alderweireld, Vertonghen, Castagne, Witsel, Tielemans (46e Onana), Carrasco (46e Meunier), De Bruyne, E.Hazard (61e Trossard), Batshuayi (78e Openda).

CANADA : Borjan, Miller, Vitoria, Johnston, Davies, Eustaquio (81e Osorio), Hutchinson (58e Kone), Laryea (74e Adekugbe), Hoilett (58e Larin), David, Buchanan (81e Millar).

+ A LIRE | Notre analyse de la compo

COUPE DU MONDE