Eden Hazard: "Si les sensations ne reviennent pas, j'arrêterai l'équipe nationale après le Mondial"

Le Diable s'est exprimé devant la presse belge ce mardi, à Tubize, au centre d'entraînement des Diables rouges.

La Rédaction
Eden Hazard: "Si les sensations ne reviennent pas, j'arrêterai l'équipe nationale après le Mondial"

"J'étais venu au Real pour mettre la cerise sur le gâteau d'une belle carrière", reconnaît Eden Hazard ce mardi au moment de revenir sur les trois dernières années compliquées, à l'occasion de la conférence de presse organisée à Tubize, au camp d'entraînement des Diables rouges. "Cela dit, même si ça a été difficile, il n'y a pas eu que des mauvaises choses et il me reste maintenant deux ans, je l'espère sans pépin physique, pour faire de belles choses." A ce titre, le Brainois se dit déjà "en train de préparer la saison prochaine", et il compte bien utiliser ces matches de Nations League comme un tremplin. "Je ne les jouerai sans doute pas tous, parce que je n'ai pas beaucoup de rythme de match, mais j'espère commencer à monter en puissance."

Une chose est certaine, Hazard ne souhaite pas quitter le Real: "Je sais que je peux apporter des choses à ce club. Cela fait de longs mois que je leur dis que cette plaque me gêne, que je ne me sens pas au top. Maintenant j'ai vraiment envie de montrer ce que vaut le vrai Eden Hazard."

Le capitaine des Diables reconnaît également que sa blessure contre le Portugal, lors du dernier Euro, avait été un coup d'arrêt: "J'avais fait un mois de préparation assez efficace, je me sentais bien. Ce huitième de finale, contre le Portugal, je le jouais bien... mais je me blesse en fin de match. Mentalement c'était un peu difficile de subir ce nouveau coup d'arrêt."

Comme Axel Witsel la veille , Eden Hazard a été interrogé sur son avenir au sein de l'équipe nationale. "J'en ai parlé avec ma famille", reconnaît-il. "C'est toujours difficile à évaluer... cela dépendra des sensations. C'est sûr que si la saison prochaine débute de nouveau avec des pépins physiques et des galères similaires à celles que j'ai connues ces trois dernières années, je ne continuerai pas avec les Diables au delà de la Coupe du monde."

Enfin, au sujet du futur Ballon d'or, le Brainois assure que "Benzema l'a déjà gagné à 99%", estimant que l'attaquant français a une longueur d'avance sur Courtois, De Bruyne, Mané ou Salah...